Veronico beccabungae - Callitrichetum platycarpae Grube ex Felzines 2016

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Ass. héliophile des eaux courantes peu profondes (20-80 cm) et claires, sur substrat de sable et graviers plus ou moins calcarifère et recouvert de vase (ruisseaux, canaux et fossés, marge externe des rivières), plus rarement en eau stagnante (bras morts en contexte fluvial avec apports phréatiques) ; acidicline (variante à Callitriche hamulata) à moyennement basiphile (pH 5,5-8), oligomésotrophile à eutrophile, polluotolérante.

Nom cité du syntaxon

Veronico beccabungae - Callitrichetum platycarpae Grube ex Felzines ass. nov. hoc loco.

Synonymes

Veronica beccabunga - Callitriche platycarpa-ges. Grube 1975 (Arch. Hydrobiol. suppl. 45 (4) : 386), nom. inval. (art. 3c) ; Veronico - Callitrichetum platycarpae Mériaux 1978 (Doc. Phytosociol. ns III : 168), nom. inval. (art. 3b) ; gr. à Callitriche platycarpa Kütz. fo. typica Vuillemenot & Hans 2006 : 76, nom. inval. (art. 3c).

Type nomenclatural

Rel. 6 (lectotypus nominis), tab. 31 in Grube, 1975 (Arch. Hydrobiol. Suppl. 45 (4) : 422).

Physionomie

Végétation ponctuelle ou linéaire submergée, vivace, héliophile, basse et assez dense, paucispécifique, dominée par Callitriche platycarpa parfois accompagnée de C. hamulata et de Ranunculus trichophyllus subsp. trichophyllus (batrachiides), où se mêlent les écomorphoses aquatiques d’hémicryptophytes (Veronica beccabunga, Berula erecta).

Combinaison caractéristique d'espèces

Callitriche platycarpa, C. hamulata, Ranunculus trichophyllus subsp. trichophyllus, formes aquatiques de Berula erecta, Veronica beccabunga et de Myosotis scorpioides.

Variations

Variante à Callitriche hamulata (corresp. syntax. : Veronico - Callitrichetum hamulatae H. Passarge 1992, nom. inval. (art. 3g)).

Synchorologie

Distribution médio-européenne, subatlantique. Ass. peu signalée ou méconnue en France.
Bretagne (Delassus, Magnanon et al., 2014) ; Champagne-Ardenne [Aube, Ardennes (Royer et al., 2006)] ; Franche-Comté [basse vallée du Doubs et de la Loue (Vuillemenot & Hans, 2006)] ; Midi-Pyrénées [Lot : ruisselet au nord de Gorses (obs. pers., 2014)] ; Nord-Pas-de-Calais (Mériaux, 1978, 1983 ; Catteau, Duhamel et al., 2009) ; Haute-Normandie (Chaïb, 1992) ; Pays de la Loire (Delassus, Magnanon et al., 2014) ; Picardie (François, Prey et al., 2012).

Bibliographie

Catteau E., Duhamel F. et al., 2009 ; Chaïb J., 1992 ; Delassus L., Magnanon S. et al., 2014 ; François R., Prey T. et al., 2012 ; Grube H.-J., 1975 ; Mériaux J.- L., 1978, 1984, 2003 ; Passarge H., 1992a ; Royer J.-M. et al., 2006 ; Vuillemenot M. & Hans E., 2006.

Bibliographie

 Felzines J.-C., 2016. Contribution au prodrome des végétations de France : les Potametea Klika in Klika & V. Novák 1941. Colloq. phytosoc., série 3, 3 : 218-437. (Source)