Potametum natantis Kaiser 1926

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

ass. héliophile à semisciaphile des eaux stagnantes peu à moyennement profondes (0,5- 2 m) sur substrat sableux ou limoneux recouvert de vase peu épaisse ; acidicline à neutrophile (pH 6-7,5), oligomésotrophile à méso-eutrophile, oligodystrophile (eaux brunes).

Nom cité du syntaxon

Potametum natantis Kaiser 1926 (Die Pflanzenwelt des hennebergisch-fränkischen Muschelkalkgebietes… : 113).
Nom original : Potamogeton natans-ass.
Incl. (art. 25) : Utriculario vulgaris - Potametum natantis Raimondo, marino & Schicchi 2011 (rec. 10 C : ‘vulgaris’) (holotypus : rel. 3, tab. 1 (Fitosociologia 48 (2) : 125).

Synonymes

Potametum natantis Soó 1927, nom. nud. ; Potamogeton natans-ass. Pohjala 1933 : 73, nom.illeg. (art. 31) ; Potametum natantis Eggler 1933 : 159, nom. nud. (art. 2b, 3d) ; Potametum natantis Hild 1959 : 106, nom. illeg. (art. 31) ; Potamogeton natans-ges. Görs in Oberd. 1977, nom. inval. (art. 3c) ; Potametum natantis Soó ex Podb. & tomasz. 1978, nom. illeg. (art. 31).
Corresp. syntax. : Nymphaeetum albo - luteae Nowinski 1928 potametosum natantis Soó 1957, nom. nud. ; Myriophyllo - Potametum Soó 1934 potametosum natantis V. Kárpáti 1963 : 345, nom. inval. (art. 4a : nom. nud. pour l’association) ; Polygono - Potametum natantis Soó 1964 potametosum natantis, nom. nud. non : Myriophyllo - Potametum Soó (1934) 1949, nom. amb. (art. 36) et nom. dubium (art. 37) qui inclut des syntaxons correspondant au Potamo crispi - Myriophylletum verticillati Soó 1928, au Ranunculo circinati - Myriophylletum spicati tomasz. ex H. Passarge 1982 et au Potamo natantis - Polygonetum amphibii R. Knapp & Stoffers 1962 (cf. Soó, 1949 : 4 et tab. 2, p. 45).

Type nomenclatural

Rel. de la col. 5 (lectotypus nominis), tab. p. 113 in Kaiser, 1926 (Die Pflanzenwelt des hennebergisch- fränkischen Muschelkalkgebietes…).

Physionomie

Végétation vivace paucispécifique à feuilles flottant à la surface, largement dominée par Potamogeton natans, dressant ses épis florifères rose verdâtre en été, parfois accompagné par Nuphar lutea ou Persicaria amphibia (nymphaeides), où se mélangent des pleustophytes (lentilles d’eau et plus rarement Utricularia vulgaris). une strate submergée discrète peut se constituer avec Stuckenia pectinata (parvopotamide), Elodea canadensis (élodéide), Myriophyllum spicatum (myriophyllide), Ceratophyllum demersum (cératophyllide).

Combinaison caractéristique d'espèces

Potamogeton natans, Persicaria amphibia, Ceratophyllum demersum.

Variations

- Potamogeton natans peut former un peuplement monospécifique à comportement pionnier quelquefois assimilé à un groupement basal. une évolution des conditions édaphiques ou trophiques peut conduire au Nymphaeetum albae.
- Potamogeton natans a été cité (Chabrol & Reimringer, 2011) en bordure de cours d’eau oligotrophes du Limousin au contact du Callitricho hamulatae - Myriophylletum alterniflori.
- L’**Utriculario vulgaris - Potametum natantis Raimondo, Marino & Schicchi 2011 décrit en Sicile semble n’être qu’une variante connue aussi en Europe centrale (Nedelcu, 1973) et non, comme le suggèrent les auteurs (p. 127), un synvicariant altitudinal du Potamo - Utricularietum australis dont l’écologie est bien différente et dans lequel c’est Potamogeton subflavus (syn. de P. coloratus) qui est représenté.

Synchorologie

Large distribution médio-européenne. ass. répandue en France aux étages planitiaire à montagnard, sauf en région méditerranéenne où elle est rare.
Aquitaine [Pays basque (CREN Aquitaine, 2010)] ; Auvergne (Thébaud et al., 2014) ; Bourgogne (Royer et al., 2006 ; Causse, 2010a : 58) ; Bretagne (Clément & Touffet, 1988) ; Champagne-Ardenne [Champagne (Royer et al., 2006) ; lac du Der (Didier & Royer, 1999)] ; Corse [Haute-Corse : lac de Nino (Gamisans, 1975)] ; Franche-Comté (Ferrez et al., 2011) ; Limousin [plateau de Millevaches (Chabrol & Reimringer, 2011) ; Creuse : étang Tête-de-boeuf (Mady, com. pers., 2013)] ; Midi-Pyrénées [Lot : lac de Lourgue dans la Braunhie (Achard, 2000) ; Gorse, obs pers. 2012) ; Floirac, Mayrinhac-Lentour (Heaulmé, com. pers., 2013)] ; Basse-Normandie (Delassus & Zambettakis, 2010) ; Haute-Normandie [(Chaïb, 1992 : tab. 17) ; Seine-Maritime : mares de la forêt de Roumare (MNHN, 2013)] ; Pays-de- la-Loire [Loire-Atlantique : la Brière (Clément et al., 1982) ; estuaire de la Loire (SAGE estuaire, 2009)] ; Provence-Alpes-Côte d’azur [Hautes-Alpes : bassin du Guil (Abdulhak & Sanz, 2012)] ; Rhône-Alpes [Loire : plaine du Forez (Guillerme, 2005) ; Savoie : lac d’Aiguebelette (Agence RMC, 2010)].

Axes à développer

Une attention particulière doit être portée sur le gr. des rivières oligotrophes des massifs siliceux du domaine atlantique afin de déterminer s’il relève du Batrachion fluitantis ; il pourrait alors constituer un vicariant du *Callitricho brutiae - Ranunculetum pseudofluitantis potametosum natantis ibérique (cf. n° 17b de la liste, p. 18).

Bibliographie

Abdulhak S. & Sanz T., 2012 ; Achard F., 2000 ; Causse G., 2010a ; Chabrol L. & Reimringer K., 2011 ; Chaïb J., 1992 ; Clément B. & Touffet J., 1988 ; Clément B. et al., 1982 ; Delassus L. & Zambettakis C., 2010 ; Didier B. & Royer J.-M., 1999 ; Eggler J., 1933 ; Ferrez Y. et al., 2011 ; Gamisans J., 1975 ; Görs S., 1977 ; Guillerme N., 2005 ; Kárpáti V., 1963 ; Nedelcu G.A., 1967 ; Nowinski M., 1928 ; Raimondo F.M. et al., 2011 ; Pohjala L., 1933 ; Royer J.-M. et al., 2006 ; Soó R., 1927, 1934, 1949, 1957, 1964 ; Thébaud G. et al., 2014.
Sites internet :
Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée et Corse, 2010, http://sierm.eaurmc.fr/plans-eau/rapports-donnees-brutes/rapport_aiguebelette_2009.pdf
CREN Aquitaine, 2010, http://patrimoine-naturel.Aquitaine.fr/fileadmin/fichiers/reserve_naturelle_ regionale/consultation_du_public/Chourroumillas%20-%20rapport%20annuel%202009.pdf
MNHN, 2013, http://inpn.MNHN.fr/zone/znieff/230030746/tab/commentaires
Schéma d’aménagement et de gestion des eaux de l’estuaire de la Loire, 2009, http://www.sage-estuaire-loire.org/files/documents/reglement.pdf

Bibliographie

 Felzines J.-C., 2016. Contribution au prodrome des végétations de France : les Potametea Klika in Klika & V. Novák 1941. Colloq. phytosoc., série 3, 3 : 218-437. (Source)