Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

III.5.1.1. - Ecomorphose de l'herbier tigré

Typologie des biocénoses benthiques méditerranéennes de la Convention de Barcelone

Description

L’herbier tigré à Posidonia oceanica se développe entre 0.5 et 3.0 m de profondeur. Il se présente sous forme de rubans assez étroits (1 à 2 m de large) d’une longueur pouvant atteindre plusieurs dizaines de mètres, de forme rectiligne ou sinueuse, rarement ramifiés. Ces rubans sont séparés par des étendues de matte morte colonisées par une pelouse mixte à Cymodocea nodosa et Caulerpa prolifera. En coupe, ces rubans sont asymétriques, avec un petit tombant de matte d’un côté et une pente douce de l’autre. Ces rubans sont des structures dynamiques, se déplaçant parallèlement à eux-mêmes, dans le sens inverse des courants, à une vitesse estimée à une dizaine de centimètres par an.
Une structure d’herbier, souvent présente dans les mêmes secteurs, est désignée sous le terme de micro-atoll de Posidonies. Il se développe entre 0.5 et 2.5 m de profondeur et se présente sous forme d’une couronne de 3 à 6 m de diamètre dont le centre est occupé par de la matte morte. Ces atolls sont séparés par des mattes mortes colonisées par une pelouse mixte à Cymodocea nodosa et algues photophiles (Stypocolon scoparium, Padina pavonica, Caulerpa prolifera).

Localisation

L'herbier tigré est particulièrement bien développé dans le golfe de Gabès, à proximité des îles Kerkennah (Tunisie). Il peut être rencontré de façon plus ponctuelle en Italie (Sicile) et en France (Corse). Les micro-atolls, souvent associés à ces structures, ont également été observés en Turquie (côte égéenne).

Principaux critères de reconnaissance

La structure spécifique de ces formations en ruban et en couronne, dans des biotopes superficiels, et la présence de matte morte séparant ces structures.

Confusions possibles

Aucune confusion possible.

Intérêt pour la conservation

Cette écomorphose n'apparaît que dans des secteurs très localisés ; elle est donc rare à l'échelle de la Méditerranée. Sa structure et sa dynamique sont uniques et n'ont fait l'objet d'aucune autre signalisation chez d'autres espèces de magnoliophytes.

Tendances et menaces

Ces structures présentent un équilibre dynamique dont le maintien peut être hypothéqué par une modification de la courantologie et/ou de la sédimentation.

Gestion et statut de conservation

Du fait de leur localisation en bordure du littoral et dans des secteurs très superficiels, ces structures sont particulièrement sensibles à l'impact de l'homme. La dégradation générale du milieu dans le golfe de Gabès (à l'origine d'une régression massive des herbiers de Posidonies), et les projets d'aménagements littoraux de façon plus générale, sont susceptibles de causer la disparition de ces écomorphoses tout à fait remarquables. L'inscription de cette écomorphose dans le « Livre rouge Gérard Vuignier des végétaux, peuplement et paysages marins menacés de Méditerranée » confirme ces menaces potentielles. La mise en place d'un statut de conservation spécifique apparaît indispensable.

Auteurs de la fiche

G. PERGENT

Bibliographie

PNUE, PAM, CAR/ASP, 2006. Classification des biocénoses benthiques marines de la région Méditerranéenne. CAR/ASP, Tunis, 13 p. (Source)

PNUE, PAM, CAR/ASP, 2006. Liste de référence des types d’habitats pour la sélection des sites à inclure dans les inventaires nationaux de sites naturels d’intérêt pour la conservation. CAR/ASP, Tunis, 4 p. (Source)

 PNUE, PAM, CAR/ASP, 2007. Manuel d’interprétation des types d'habitats marins pour la sélection des sites à inclure dans les inventaires nationaux de sites naturels d’intérêt pour la Conservation. Pergent G., Bellan-Santini D., Bellan G., Bitar G. et Harmelin J.G. eds., CAR/ASP publ., Tunis, 199 p. (Source)

BUROLLET P.F., 1983. Répartition des Posidonies à l’Est de la Tunisie. Rapp. P.V. Réun. Commiss. internation. Explor. sci. Médit., 28 (3) : 173-174.

CALVO S., FRADA ORESTANO C., 1984. L’herbier à Posidonia oceanica des côtes siciliennes : les formations récifales du Stagnone. International Workshop Posidonia oceanica Beds, Boudouresque C.F., Jeudy de Grissac A. et Olivier J. edit., GIS Posidonie publ., Fr., 1 : 29-37.

GAILLANDE D. DE, 1970. Peuplements benthiques de l’herbier de Posidonia oceanica (Delile), de la pelouse à Caulerpa prolifera Lamouroux et du large du golfe de Gabes. Téthys, 2(2) : 373-383.

PASQUALINI V., PERGENT-MARTINI C., PERGENT G., 1995. Etude de la formation récifale de St-Florent (Haute-Corse) - Cartographie et évolution. Contrat DIREN/GIS Posidonie, GIS Posidonie - Centre de Corse édit. : 1-49.

PERGENT G., BEN MAIZ N., BOUDOURESQUE C.F., MEINESZ A., 1989. The flowering of Posidonia oceanica over the past fifty years : a lepidochronological study. International Workshop on Posidonia oceanica Beds, Boudouresque C.F., Meinesz A., Fresi E. & Gravez V. edit., GIS Posidonie publ., 2 : 69-76.

PERGENT G., PERGENT-MARTINIi C., 1995. Dynamique et évolution de l’herbier à Posidonia oceanica en Méditerranée. G. bot. ital., 129(1) : 303-317.

UNEP, 1990. Livre rouge “Gérard Vuignier” des végétaux, peuplement et paysages marins menacés de Méditerranée. UNEP/IUCN/ GIS Posidonie. UNEP, MAP Technical Reports, 43 : 1-250.