9410-5 - Pessières subalpines acidiphiles xérophiles à Airelle rouge

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractéristiques stationnelles

Type d’habitat se localisant aux expositions sud à une altitude oscillant entre 1 800 m et 2 000 m ; vers le bas il passe à la pineraie xérophile acidiphile et vers le haut il est relayé par la pineraie de Pin cembro à genévrier nain.
Installé sur pentes plus ou moins marquées et replats ; sur des roches siliceuses.
Macroclimat assez sec, propre aux Alpes internes (exemple Maurienne).
Les sols sont marqués par une podzolisation assez marquée (ocre podzolique).
L’humus présente un horizon de matière organique noire (OH) épais.

Variabilité

Nous ne disposons pour l’instant que d’une étude réalisée en Maurienne (Bartoli C., 1966). Il n’est donc pas possible d’apprécier la variabilité de ce type d’habitat qui doit se retrouver dans d’autres vallées internes.
En Tarentaise, les observations sont rares, on y rencontre une pessière à Silène des rochers (Silene rupestris).

Physionomie, structure

Strate arborescente avec dominance presque absolue de l’Épicéa ; seuls les Pins cembro vers le haut de l’étage et le Pin sylvestre, vers le bas, se mélangent à lui, en restant toujours subordonnés.
La strate arborescente est relativement pauvre, avec quelques individus de Sorbier des oiseleurs.
Le tapis herbacé est dominé par l’Airelle rouge (Vaccinium vitis-idaea), la Canche flexueuse (Deschampsia flexuosa) et la Myrtille commune (Vaccinium myrtillus).
Les Bryophytes sont peu recouvrantes.

Confusions possibles

Confusion possible entre des faciès à Pin sylvestre pionnier et pineraies acidiphiles installées sur sols superficiels très secs ; de même avec les cembraies un peu sèches qui succèdent à la pessière en altitude.

Dynamique

Spontanée :
Cf. schéma du cahier d'habitat.

Liée à la gestion :
Une coupe trop brutale peut entraîner une régénération fournie de pins.

Habitats associés ou en contact

Éboulis siliceux (UE : 8120).
Dalles rocheuses (UE : 8230).
Végétation des fentes de rochers (UE : 8220).
Pelouses acidiphiles à Canche flexueuse, Nard, Fétuque paniculée (UE : 6230*).
Landines à Vaccinium vitis-idaeae (UE : 4060).
Pineraies sylvestres à canche flexueuse sur les zones les plus rocailleuses (mosaïque fréquente à la base de la pessière xérophile).
Cembraies ou mélézeins supérieurs (UE : 9420).

Répartition géographique

Tarentaise, Maurienne.
Mais à rechercher dans d’autres vallées (massif du Mont-Blanc, Ubaye, Queyras…).

Valeur écologique et biologique

Aire généralement relativement restreinte ; habitat assez étendu dans les stations favorables.
—› Habitat assez rare.
Grand intérêt des mosaïques d’habitats par la grande diversité des conditions offertes aux espèces animales et végétales.
Mosaïque intéressante entre pessière et pineraie sèche selon l’épaisseur du sol.
Rôle de protection vis-à-vis des avalanches.
Intérêt paysager de ces peuplements au niveau des versants.

États de conservation

États à privilégier :
Cet habitat, aux conditions de croissance rudes et installé en situations très pentues, semble peu touché par l’homme : tous ses faciès, y compris celui pionnier à pins, sont à privilégier :
- pessières avec Pins, plus ou moins fermées ;
- faciès pionnier à Pins.

Tendances et menaces

Surface actuelle stabilisée, pouvant même s’étendre (très lente- ment…) par reconquête forestière sur des espaces ouverts qui ne sont plus utilisés.
Menaces potentielles :
- dessertes forestières ;
- lignes à haute tension…

Potentialités intrinsèques de production

Pessière subalpine de versant sud très peu productive (< 4 m3/ha/an) avec, parfois quelques beaux arbres car l’habitat comprend des micro-stations en mosaïque plus fraîches.

Axes de recherche

Inventaire à poursuivre pour cerner la distribution et mieux appréhender sa variabilité écologique et floristique.

Bibliographie

Bensettiti F., Rameau J.-C. & Chevallier H. (coord.), 2001. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 1 - Habitats forestiers. Volume 2. MATE/MAP/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 423 p. + cédérom. (Source)