9410-6 - Pessières hygrophiles à Sphaignes sur sols marneux

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractéristiques stationnelles

Type d’habitat décrit dans le Jura, installé à l’étage montagnard, sur substrats marneux couverts de limons et engorgés.
Occupe des espaces réduits sur affleurements marneux imperméables, en situation plane ou peu inclinée ; souvent recouvert de placages limoneux (ou morainiques).
Le sol est gorgé d’eau ; la nappe perchée dont le niveau varie selon les saisons peut subsister toute l’année (= stagnogley) ; le limon peut présenter des phénomènes de podzolisation plus ou moins poussés.
La pauvreté en éléments minéraux de l’horizon minéral et la compacité de l’horizon d’accumulation s’opposent au développement des racines d’Épicéa qui restent dans l’horizon supérieur épais de matière organique.

Variabilité

Compte tenu du faible développement de ce type d’habitat dans le Jura, seul territoire où il a été signalé, nous ne disposons pas de données sur la variabilité. Il s’agit d’un type d’habitat à rechercher au niveau des Préalpes calcaires du nord.

Physionomie, structure

Ce type d’habitat se présente sous la forme d’une futaie, dominée par l’Épicéa, accompagné du Sapin pectiné, du Sorbier des oiseleurs, de l’Alisier blanc…
La strate arbustive assez dispersée montre le Camerisier noir (Lonicera nigra), le Rosier des Alpes (Rosa pendulina), l’Alisier de Mougeot (Sorbus mougeotii)…
Le tapis herbacé est riche en Ptéridophytes : Prêle des bois (Equisetum sylvaticum), Fougère dilatée (Dryopteris dilatata), Fougère femelle (Athyrium filix femina), Blechne en épi (Blechnum spicant)…
Le tapis muscinal est très recouvrant (Sphaignes, Polytric commun…).

Confusions possibles

Avec les pessières tourbeuses installées en bordure de tourbières bombées (Sphagno-Piceetum abietis, sous-association typique).
Avec les plantations d’Épicéas effectuées en hêtraies-sapinières et dépourvues d’espèces de milieux humides ici fréquentes.

Dynamique

Spontanée :
Cf. schéma du cahier d'habitat.

Liée à la gestion :
Certains pâturages humides et acides à Nard sont issus de ce type forestier, à la suite d’exploitations drastiques, un reboisement en Épicéas et Sorbiers des oiseleurs est envisageable.

Habitats associés ou en contact

Nardaies (UE : 6230*).
Prairies de fauche montagnardes (UE : 6520).
Marais tuffeux (UE : 7210*).
Sapinière à Prêle des bois (Equisetum sylvaticum) (UE : 9130).
Sapinière-hêtraie à Dentaire (Cardamine heptaphylla) (UE : 9130).
Pessières sur lapiaz (UE : 9410).
Mégaphorbiaies (UE : 6430).
Tourbières (UE : 7110*).
Tourbière boisée (UE : 91D0*).

Répartition géographique

Quelques points du Jura.
À rechercher dans les Préalpes calcaires du nord.

Valeur écologique et biologique

Type d’habitat dont l’aire actuelle est très limitée et dont les habitats offrent une surface réduite.
—› Habitat très rare.
Présence de plantes rares (Lycopode à rameaux d’un an : Lycopodium annotinum, Lycopode sabine : Huperzia selago…).
Participe à des mosaïques d’habitats du plus grand intérêt pour la diversité des conditions offertes aux espèces animales et végétales.
Rôle de protection et d’assainissement (par évapotranspiration) de terrain hydromorphes.

États de conservation

États à privilégier :
Tous les états de ce type d’habitats, vu sa rareté, sont à privilégier, y compris les prairies très humides en cours de colonisation par l’Épicéa :
- peuplements constitués d’Épicéas ;
- prairie humide à Nard avec recolonisation par l’Épicéa.

Tendances et menaces

Surface actuelle stabilisée ; type d’habitat se reconstituant très lentement sur des prairies humides à Nard raide.
Menaces éventuelles :
- drainage des espaces voisins ;
- exploitation trop brutale.

Potentialités intrinsèques de production

Production qualitative et quantitative non précisément connue mais probablement très faible.

Axes de recherche

Inventaire à poursuivre dans le Jura ; études à mener dans les Préalpes calcaires du nord pour voir si ce type d’habitat n’y est pas présent ; un inventaire complet de ce type d’habitat est à réaliser, en coopération avec la Suisse.
Études de dynamique à approfondir.

Bibliographie

Bensettiti F., Rameau J.-C. & Chevallier H. (coord.), 2001. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 1 - Habitats forestiers. Volume 2. MATE/MAP/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 423 p. + cédérom. (Source)