Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 220420008
COTEAUX DE VILLERS-SAINT-PAUL ET DE MONCHY-SAINT-ELOI

(n° régional : 60CLE117)

Commentaires généraux

ZNIEFF à dominante forestière, avec une mosaïque de chênaies pubescentes claires thermophiles, de hêtraies de pente, sur les pentes moins ensoleillées, et de plantations de pins. Les anciennes carrières et les clairières intraforestières permettent l'installation de végétations de milieux ouverts. Il est possible d'y observer des végétations de tonsures et d'éboulis, des pelouses calcicoles et calcaro-sabulicoles et des ourlets thermophiles. Au sein de la carrière située à l'ouest du site se trouve la Southbye noirâtre (Southbya nigrella). Cette hépatique discrète affectionne les blocs de calcaires ombragés pour se développer. Le site abrite une belle population de cette bryophyte rare et quasi-menacé en région.

Les pelouses calcicoles et calcaro-sabulicoles, les ourlets et les bois thermocalcicoles sont des milieux rares et menacés en Picardie et dans tout le nord-ouest de l'Europe. Ces milieux sont, à ce titre, inscrits à la directive "Habitats" de l'Union Européenne.

D'autres espèces végétales et surtout animales restent à découvrir sur ces pelouses et lisières thermocalcicoles riches et menacées.

En ce qui concerne la faune, le site abrite deux espèces de papillons de jour déterminantes. L'Argus bleu céleste, espèces affectionnant les pelouses à Hippocrepis, est présent sur une jachère à l'ouest du site, et la Petite violette est présente sur une autre jachère plus au centre de la zone.

Chez les hétérocères, deux espèces déterminantes sont connues sur le site : la Larentie douteuse, contactée en hibernation dans un site souterrain à l'ouest de la zone, et la Fiancée, contactée sur les boisements au centre et à l'ouest du site.

Une espèce remarquable d'odonate a été détectée sur une jachère à l'ouest du site. Il s'agit du Leste brun.

Enfin, une dernière espèce d'invertébré, le Conocéphale gracieux, est connue sur une jachère à l'est du périmètre.

Concernant les vertébrés, cinq espèces de chiroptères déterminantes sont connues en hibernation sur le site : le Grand rhinolophe, le Grand murin, le Murin de Bechstein, le Murin de Natterer et l'Oreillard roux. Le site peut également constituer un territoire  de chasse et de reproduction pour certaines d'entre elles.

Enfin, la Bondrée apivore a été observée sur la partie est du site. Il est possible qu'elle niche sur la zone mais sa reproduction n'a pas été prouvée.

Commentaires sur la délimitation

 

Le périmètre du site englobe les forêts, les anciennes carrières et les pelouses qui abritent des habitats, une flore et une faune remarquables.En limite de périmètre les friches mésophiles ont été inclues. Les cultures et les habitations ont été exclues dans la mesure du possible.