ZNIEFF 310013693
Marais du Haut Pont

(n° régional : 01060001)

Identification du site

Région : NORD-PAS-DE-CALAIS  

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : Françoise DUHAMEL et Charlotte CAMART (CBNBl), David FACON (GDEAM), GON, Nathalie DELATTRE (CSN NPDC)

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 9
maximale : 19

Superficie (ha) : 91

Centroïde calculé : 50.32255° - 1.88247°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
02 -  Répartition et agencement des habitats
03 -  Fonctionnement et relation d'écosystèmes
04 -  Degré d'artificialisation du milieu ou pression d'usage
Facteurs d'évolution de la zone
110 -  Habitat humain, zones urbanisées
150 -  Dépots de matériaux, décharges
160 -  Equipements sportifs et de loisirs
210 -  Rejets de substances polluantes dans les eaux
220 -  Rejets de substances polluantes dans les sols
310 -  Comblement, assèchement,drainage, poldérisation des zones humides
320 -  Mise en eau, submersion, création de plan d'eau
330 -  Modification des fonds, des courants
340 -  Création ou modification des berges et des digues, îles et îlots artificiels, remblais et déblais, fossés
410 -  Mises en culture, travaux du sol
440 -  Traitements de fertilisation et pesticides
450 -  Pâturage
461 -  Ecobuage
463 -  Fauchage, fenaison
510 -  Coupes, abattages, arrachages et déboisements
530 -  Plantations, semis et travaux connexes
550 -  Autres aménagements forestiers, accueil du public, création de pistes
620 -  Chasse
630 -  Pêche
790 -  Autres pratiques de gestion (présicer)
820 -  Atterrissements, envasement, assèchement
830 -  Submersions
912 -  Eutrophisation
913 -  Acidification
914 -  Envahissement d'une espèce ou d'un groupe

Malgré une très forte naturalité, le Marais du Haut-Pont a souffert des activités humaines notamment par un drainage excessif.

Les vastes plantations de peupliers réalisées dans la seconde moitié du XXe siècle au détriment des espaces ouverts tourbeux ont entraîné la minéralisation de ces tourbes, l’eutrophisation des sols et un appauvrissement des végétations herbacées sous le couvert des arbres. Elles ont aussi contribué à l’assèchement excessif du marais. Plus insidieuse, la baisse importante du niveau de la nappe phréatique par le drainage entraîne là aussi l’assèchement prolongé des boisements marécageux, la minéralisation de la tourbe et l’eutrophisation de la végétation (accélération de la transition vers les aulnaies et saulaies eutrophiles).

Certains travaux liés à la pratique de la chasse ont des impacts négatifs : aménagement excessif de certains étangs qui banalise la végétation et limite fortement l’intérêt écologique des plans d’eau et de leurs alentours, implantation de cultures à gibier (maïs), écobuage, abandon sur place des rémanents issus des opérations de fauche ou de débroussaillage. Le dépôt des boues de curage des fossés sur les berges du canal de dessèchement et dans certaines prairies humides est très préjudiciable à la qualité écologique du milieu.

La présence du camping dans le marais, au bord du canal de dessèchement, induit un risque permanent de pollutions et de dégradations diverses. L’introduction volontaire ou accidentelle d’espèces invasives est aussi un facteur négatif (stations de Solidago canadensis, espèce exotique à caractère invasif avéré au niveau régional).

Dans les années 2010, suite à la signature d'une convention de gestion entre la commune et le Conservatoire d'espaces naturels, la coupe des peupliers a été entreprise, et après dessouchage ou débroussaillage complémentaire, une partie du marais a été remise en pâturage extensif.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :

Bien qu’exceptionnelles, les crues de l’Authie constituent un facteur d’envasement du marais par l’apport de matières en suspension charriées par le fleuve (SANTUNE & VANAPPELGHEM, 2005). C'est d'ailleurs ce qui est arrivé en 2001-2002, ce qui a parfois profondément altéré les marais tourbeux les plus typiques, dont l'envasement a été des plus conséquents, avec des changements de flore parfois impressionnants ( développement de roselières à Glyceria maxima ou à Rumex hydrolapathum notamment, selon les secteurs.

Il faut également souligner que le Marais du Haut-Pont, traversé par le canal de dessèchement qui draine les marais depuis Raye-sur-Authie jusqu’à Douriez, ne peut être dissocié, dans son fonctionnement écologique, des zones humides situées en amont sur la rive droite de l’Authie. Certaines communes concernées sont situées dans le département de la Somme.

 


21 - Ruisseau, torrent
23 - Rivière, fleuve
24 - Lit majeur
29 - Source, résurgence
30 - Mare, mardelle
31 - Etang
54 - Vallée
Activités humaines  :
01 - Agriculture
02 - Sylviculture
03 - Elevage
04 - Pêche
05 - Chasse
07 - Tourisme et loisirs
19 - Gestion conservatoire
Statut de propriété  :
01 - Propriété privée (personne physique)
30 - Domaine communal
Mesure de protection  :

La partie occidentale du marais du Haut-Pont fait l’objet d’une convention de gestion entre la commune de Douriez et le Conservatoire d’espaces naturel Hauts-de-France. Afin de restaurer la qualité patrimoniale et d'améliorer le rôle fonctionnel et paysager des zones humides sur les terrains communaux, l’exploitation des peupleraies a été réalisée au début des années 2010. Depuis, cette partie du site fait l'objet d'un pâturage pour restaurer et maintenir des milieux ouverts.


62 - Zone Spéciale de Conservation (Directive Habitat)
81 - Zone sous convention de gestion
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
30 - Orthoptères
53 - Habitats
1 - Critères d'intérêts patrimoniaux
2 - Ecologique
12 - Faunistique
14 - Amphibiens
16 - Oiseaux
29 - Odonates
39 - Autre Faune (préciser)
42 - Floristique
44 - Bryophytes
45 - Ptéridophytes
46 - Phanérogames
66 - Auto-épuration des eaux
75 - Fonction d'habitat pour les populations animales ou végétales
62 - Fonctions de régulation hydraulique
63 - Expansion naturelle des crues
65 - Soutien naturel d'étiage
76 - Corridor écologique, zone de passages, zone d'échanges
77 - Etapes migratoires, zones de stationnement, dortoirs
78 - Zone particulière d'alimentation
79 - Zone particulière liée à la reproduction
83 - Paysager
90 - Scientifique
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Nom Fiche
310013700 - La basse Vallée de l’Authie et ses versants entre Douriez et l’Estuaire
ZNIEFF de type 2 incluante
Nom Fiche
310013700 - La basse Vallée de l’Authie et ses versants entre Douriez et l’Estuaire
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible