ZNIEFF 740006156
FORETS ET MILIEUX OUVERTS DU PLATEAU DE LA COURTINE

(n° régional : 23000008)

Identification du site

Région : LIMOUSIN  

Type de zone : 2

Rédacteur de la fiche : NAUDON David (LNE) ; NAWROT Olivier (CBNMC) ; NOILHAC Frédéric (LNE) ; BARRY C. (CEN L.) ; BONHOMME Mathieu (CEN NA) ; CHABROL Laurent (CEN L.)

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 750
maximale : 895

Superficie (ha) : 8696

Centroïde calculé : 45.76268° - 2.24253°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
02 -  Répartition et agencement des habitats
03 -  Fonctionnement et relation d'écosystèmes
Facteurs d'évolution de la zone
131 -  Route
250 -  Nuisances liées a la surfréquentation, au piétinement
470 -  Abandons de systèmes culturaux et pastoraux, apparition de friches
510 -  Coupes, abattages, arrachages et déboisements
530 -  Plantations, semis et travaux connexes
620 -  Chasse
914 -  Envahissement d'une espèce ou d'un groupe
915 -  Fermeture du milieu

Les « milieux ouverts secs et fourrés » sont principalement présents dans la zone centrale du camp, hors du parc forestier. Leur localisation est essentiellement liée aux activités humaines. Les zones de landes, pelouses et prairies se trouvent sur les parcelles agricoles et les lieux d’entrainement des militaires. En effet, les zones de manœuvre sont gyrobroyées tous les ans, ce qui est favorable au développement d’une végétation rase. On trouve également sur ce secteur des fourrés sur les espaces non entretenus, première étape de la dynamique de fermeture.
L’entretien des landes et des pelouses est favorable au maintien des groupements végétaux, mais par forcément au bon état de conservation de l’ensemble de ces habitats de milieux ouverts. En effet, le passage du gyrobroyeur au printemps ou en été n’est pas adapté aux cycles de reproduction des espèces de la flore, et surtout de la faune car, par exemple, la majorité des oiseaux de milieux ouverts remarquables du camp, niche au sol. Cette pratique limite également la diversité en insectes (destruction directe ou des plantes hôtes).
Ces milieux sont toutefois influencés par des facteurs autres qu’anthropiques. On peut notamment observer que les fourrés de Bourdaines, habitat de dynamique de fermeture des milieux, qui sont très présents sur le plateau de Millevaches, occupent une surface très réduite sur le camp militaire. L’acidité moins importante du plateau de La Courtine peut être à l’origine du développement de végétations liées à des milieux plus riches que les fourrés à Bourdaine.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :

La ZNIEFF occupe le plateau de La Courtine, plateau oriental du plateau de Millevaches. Entièrement composé d'un complexe de Granite-granodiorite à biotite et à muscovite secondaire, c'est une zone de cisaillement, dite "zone de cisaillement dextre de la Courtine" en  bordure sud-ouest du complexe plutonique de Guéret (Dévonien sup.-Tournaisien).


21 - Ruisseau, torrent
31 - Etang
54 - Vallée
61 - Plateau
Activités humaines  :

Les activités militaires sont la vocation principale du camp. Elles consistent en l’accueil des militaires pour leur entrainement. C’est à la fois un lieu de vie et de travail pour les militaires, ce qui façonne la physionomie du camp. Il a une capacité d’hébergement de 4 000 hommes, et a hébergé en moyenne dans les 5 dernières années 520 hommes en entrainement par jour. Il s’agit donc d’un camp très actif.
Les forêts présentes sur le camp militaire de La Courtine, bien qu’appartenant à l’état, ne sont pas des forêts dites domaniales. Le propriétaire des terrains militiares en France est le Service d'infrastructure de la Défense (SID). L’Office National des Forêts (ONF) est gestionnaire d’une grande partie des secteurs forestiers du camp, soit près de 3 000 ha. Une majorité des peuplements sont à vocation de production, avec 73% de peuplements résineux.
Une faible part du camp acceuille une activité agricole. Quatre exploitants ont une autorisation de pacage et d’herbage accordée par adjudication annuelle. Les surfaces sont inférieures à 100 hectares.


02 - Sylviculture
05 - Chasse
14 - Aérodrome, aéroport, héliport
18 - Activités militaires
19 - Gestion conservatoire
Statut de propriété  :

Zone militaire, propriété de l'Etat.


01 - Propriété privée (personne physique)
60 - Domaine de l'état
Mesure de protection  :

Convention Circonscription Militaire de Défense et Espaces Naturels du Limousin : 25-04-98


80 - Parc Naturel Régional
81 - Zone sous convention de gestion
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
30 - Orthoptères
53 - Habitats
1 - Critères d'intérêts patrimoniaux
12 - Faunistique
14 - Amphibiens
15 - Reptiles
16 - Oiseaux
17 - Mammifères
29 - Odonates
31 - Lépidoptères
32 - Coléoptères
34 - Hyménoptères
41 - Insectes
42 - Floristique
45 - Ptéridophytes
46 - Phanérogames
75 - Fonction d'habitat pour les populations animales ou végétales
83 - Paysager
90 - Scientifique
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Nom Fiche
740006158 - ETANG DE LA MEOUZETTE (LA COURTINE)
740120024 - ETANG DE TRY (LA COURTINE)
740120026 - MEGAPHORBIAIES DE SOUDEIX ET DE CHASSAGNADE (LA COURTINE)
740120021 - ETANG DE VERNIÈRE (LA COURTINE)
740120022 - ETANG DE COUTÉJOUX (LA COURTINE)
740120025 - PRAIRIE HUMIDE DU PUY DE TRY (LA COURTINE)
740120160 - VALLÉE DU BREUIL (LA COURTINE)
740120023 - ETANG-TOURBIERE DU GRATTADOUR (LA COURTINE)
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Nom Fiche
740120170 - FORET DE GRAND BOIS
740120022 - ETANG DE COUTÉJOUX (LA COURTINE)
740120023 - ETANG-TOURBIERE DU GRATTADOUR (LA COURTINE)
740120026 - MEGAPHORBIAIES DE SOUDEIX ET DE CHASSAGNADE (LA COURTINE)
740120025 - PRAIRIE HUMIDE DU PUY DE TRY (LA COURTINE)
740120024 - ETANG DE TRY (LA COURTINE)
740120160 - VALLÉE DU BREUIL (LA COURTINE)
740120021 - ETANG DE VERNIÈRE (LA COURTINE)
740006158 - ETANG DE LA MEOUZETTE (LA COURTINE)