Logos SINP

ZNIEFF 910010867
Embouchures de l'Agly, du Bourdigou et de l'Auque

(n° régional : 66195026)

Identification du site

Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON  

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 0
maximale : 0

Superficie (ha) : 487

Centroïde calculé : 42.7729156189362° - 3.03900718790173°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
02 -  Répartition et agencement des habitats
Facteurs d'évolution de la zone
Aucune information disponible

L'intérêt écologique de cette zone humide est reconnu à travers divers classements en faveur de sa protection et de sa gestion.

L'acquisition foncière, par le Conservatoire du Littoral, du site « La Ribère «, 51 ha, assure une protection foncière forte.

Entourée d'un tissu urbain, la ZNIEFF est fortement menacée par la pression d'urbanisation. L'augmentation de la consommation d'espaces par l'urbanisation et l'artificialisation des milieux fragmente les habitats. L'intense fréquentation humaine et par les véhicules à moteur (camping-cars, quads, MotoCross) menace les dunes par érosion des sols, les espèces végétales en les piétinent ou les détruisant et les oiseaux nicheurs en les dérangeant. La station d'épuration au nord-ouest de la ZNIEFF présente un risque fort d'eutrophisation des milieux (apport de nutriments), les rejets se déversant directement dans le cours de l'Agly. A la marge, les pratiques agricoles (viticulture) dans la plaine du Roussillon et la route départementale induisent des pollutions diffuses voire accidentelles, ainsi qu'une eutrophisation des milieux. Plusieurs espèces de plantes envahissantes, le Séneçon en arbre (Baccharis halimifolia) et le Figuier de Barbarie (Opuntia ssp.) en particulier, constituent une menace pour le patrimoine de la ZNIEFF.

La conservation du patrimoine de la ZNIEFF suppose une gestion de la fréquentation humaine. Une meilleure application de la réglementation déjà existante concernant la circulation des véhicules à moteur semble nécessaire. Le préfet pouvant par ailleurs édicter une réglementation plus stricte. Il faudra éviter l'artificialisation de cette zone humide et l'extension des stations balnéaires de Sainte-Marie-Plage et de Torreilles-Plage. Les applications des diverses obligations résultant de la loi Littoral (urbanisation) et de la loi sur l'eau permettront de favoriser la conservation de ce patrimoine.

La préservation des prés salés, dépend étroitement de l'activité d'élevage et l'entretien de ces milieux pourrait s'envisager de cette manière. On préservera le fonctionnement naturel des embouchures. Il s'agira également de contrôler le développement des plantes envahissantes (actions d'arrachage par exemple) et de porter une attention à la qualité de l'eau alimentant cette zone humide.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :
Aucune information disponible
Activités humaines  :
Aucune information disponible
Statut de propriété  :
Aucune information disponible
Mesure de protection  :
12 - Périmètre d'acquisition approuvé par le Conservatoire de l'Espace Littoral
61 - Zone de Protection Spéciale (Directive Oiseaux)
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
12 - Faunistique
14 - Amphibiens
16 - Oiseaux
42 - Floristique
46 - Phanérogames
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible