Logos SINP

ZNIEFF 940004075
ZONES HUMIDES DE BARCAGGIO

(n° régional : 00090000)

Identification du site

Région : CORSE  

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : P. MONEGLIA (Bureau d’études ENDEMYS)

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 0
maximale : 241

Superficie (ha) : 737

Centroïde calculé : 43.0° - 9.43°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
02 -  Répartition et agencement des habitats
03 -  Fonctionnement et relation d'écosystèmes
04 -  Degré d'artificialisation du milieu ou pression d'usage
06 -  Contraintes du milieu physique
08 -  Biogéographie (cartes phytoécologiques)
Facteurs d'évolution de la zone
110 -  Habitat humain, zones urbanisées
160 -  Equipements sportifs et de loisirs
170 -  Infrastructures et équipements agricoles
250 -  Nuisances liées a la surfréquentation, au piétinement
340 -  Création ou modification des berges et des digues, îles et îlots artificiels, remblais et déblais, fossés
410 -  Mises en culture, travaux du sol
450 -  Pâturage
460 -  Suppressions ou entretiens de végétation
461 -  Ecobuage
490 -  Autres pratiques agricoles et pastorales
510 -  Coupes, abattages, arrachages et déboisements
610 -  Sports et loisirs de plein-air
620 -  Chasse
710 -  Prélèvements organisés sur la faune ou la flore
790 -  Autres pratiques de gestion (présicer)
914 -  Envahissement d'une espèce ou d'un groupe
915 -  Fermeture du milieu
932 -  Impact d'herbivores

La zone est très touristique. Outre les qualités paysagères, écologiques et culturelles intrinsèques de la Pointe du Cap Corse, les aménagements tels que le Sentier des Douaniers, et les accès aux plages favorisent l’attrait touristique du site. L’élevage est également très présente, des mesures agro-environnementales y sont notamment mises en œuvre, elles contribuent à la préservation de l’environnement. D’autres activités telles que la chasse et la pêche maritime y sont recensées. Les activités humaines ont globalement un impact limité sur les espèces et habitats naturels d’intérêt communautaire, cependant ponctuellement l’impact de la sur-fréquentation est notable.

Les milieux littoraux (plages, dunes, arrières-plages, embouchures, …) apparaissent êtres les plus riches, ils accueillent une importante biodiversité avec notamment de nombreux habitats et espèces patrimoniaux. Or, ce sont aussi les milieux qui sont les plus soumis à la pression humaine en particulier par la fréquentation touristique causant des altérations notables sur ces milieux.

Par ailleurs, la mosaïque de milieux et les écotones sont très favorables à la diversité spécifique et sont particulièrement remarquables sur le site. La préservation de l’écopaysage du site nécessite notamment le maintien et le développement d’une agriculture durable en continuant à développer la mise en œuvre de mesures agro-environnementales déjà engagé jusqu’ici.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :

Le site s'avère avant tout remarquable par la diversité de ses formations dunaires qui forment des mosaïques complexes décrivant une série évolutive allant de la dune embryonnaire à la dune boisée par de remarquables formations à genévriers de Phénicie.


11 - Dune, plage
12 - Côte rocheuse, falaise maritime
15 - Lagune
23 - Rivière, fleuve
24 - Lit majeur
25 - Lit mineur
29 - Source, résurgence
30 - Mare, mardelle
52 - Plaine, bassin
55 - Terrasse alluviale
56 - Colline
57 - Vallon
58 - Talweg
62 - Affleurement rocheux
63 - Falaise continentale
Activités humaines  :

Aucune urbanisation n’est présente dans la ZNIEFF. Les principales activités humaines dans la zone sont l’agropastoralisme, le tourisme avec le sentier des douaniers qui longe la côte et la chasse.

La surveillance et la sécurité des espaces naturels de la pointe du Cap Corse (sites natura 2000 et ZNIEFF) sont assurées par des saisonniers pendant la période estivale et par un garde qui est présent à plein temps toute l’année. Le garde est équipé d’un bateau et d’un 4x4 afin d’assurer la surveillance de l’ensemble du site que ce soit sur terre ou en mer. Tous les ans, des avertissements et des procès verbaux sont distribués aux usagers de la zone pendant la saison estivale

Urbanisation

La consultation et la confrontation des documents d’urbanisme a permis d’observer que la ZNIEFF se trouve en zone naturelle protégée ou en zone agricole.

Agropastoralisme

L’activité agro-pastorale est favorable pour la conservation des espèces et des habitats par l’entretien des milieux ouverts ou semi-ouverts. Elle permet également de limiter le risque d’incendie. Mais, des problèmes de divagation de bovins sont observés, notamment sur la plage de Barcaggio.

Tourisme

En 2008, l’association Finocchiarola-Pointe du Cap Corse a comptabilisé 40 000 passages sur le Sentier des Douaniers. Il est donc observé une forte fréquentation du site. Le tourisme est collectif et individuel. La majeure partie des touristes viennent de France continentale par rapport aux touristes étrangers. Cette tendance est identique au reste de la Corse (Observatoire du Tourisme de Corse).

Le Sentier des Douaniers longe le littoral de la Pointe du Cap Corse sur 19,3 km. Il peut être emprunté à partir de Centuri ou de Macinaggio. Il passe par des lieux et des monuments historiques tels que la Tour de Santa Maria, la Tour d’Agnello, les hameaux de Barcaggio et de Tollare, ou encore le sémaphore de Tollare. Le temps moyen pour le parcourir est de 7h45 mn (le sentier est jalonné de bornes en bois). Il est géré par l’association Finocchiarola-Pointe du Cap Corse qui assure son entretien ainsi que sa surveillance.

La plage de Barcaggio est un lieu important du tourisme. Elle se trouve à lest du village de Barcaggio, sur le tracé du Sentier des Douaniers.

Les principaux impacts du tourisme sur la conservation des habitats et des espèces sont essentiellement dus à la sur-fréquentation. En effet, il est identifié une détérioration ponctuelle des espèces et habitats naturels. Néanmoins, le public est globalement bien canalisé par le Sentier des Douaniers. Malgré les impacts négatifs d’une sur-fréquentation touristique, le développement d’un tourisme durable respectueux de l’environnement permet toutefois une valorisation du site et des actions conservatoires qui y sont menées.

La Pointe du Cap Corse est connue comme étant un haut lieu touristique, il est cité dans tous les guides de tourisme et de voyage.

Activités cynégétiques

La chasse est collective ou individuelle en fonction du gibier chassé. Les principales espèces chassées sont : le sanglier, la perdrix rouge, le faisan et les oiseaux migrateurs. Certaines années, la pression de chasse peut être importante sur les grives dans le secteur de Barcaggio.


01 - Agriculture
03 - Elevage
05 - Chasse
07 - Tourisme et loisirs
19 - Gestion conservatoire
Statut de propriété  :

La quasi totalité des terrains de la ZNIEFF est la propriété du Conservatoire du Littoral (acquisition réalisée). L'ensemble des autres propriétés appartiennent à des propriétaires privés, mais elles sont en acquisition autorisée du Conservatoire du Littoral et en zone de préemption.


01 - Propriété privée (personne physique)
10 - Etablissement public
Mesure de protection  :

Protections foncières :

- Les terrains du Conservatoire du Littoral

Protections contractuelles :

- Site natura 2000 FR9400568 « Cap Corse nord et ile Finocchiarola, Giraglia et Capense (côte de Macinaggio à Centuri) » ;

- Site natura 2000 FR9410097 « Iles Finocchiarola et côte nord ».

Protections règlementaires :

- Le site classé « Cap Corse (secteur nord), iles de Finocchirola, île de Giraglia et domaine public » couvre 2730 ha sur les communes de Rogliano et Ersa. Il a été classé au titre de la loi du 2 mai 1930 ;

- Le site inscrit « Cap Corse (côte occidentale) » couvre 6062 ha sur les communes de Centuri, Ersa et Rogliano. Il a été inscrit en 1974 au titre de la loi du 2 mai 1930 ;

- Le site inscrit «Tours génoises des cotes de Corse » regroupe les tours génoises présentent sur les 3 communes du site Natura 2000 (tour de Centuri, tour de Tollare, tour de l’Ile de la Giraglia, tour d’Agnello, tour de Santa Maria, et tour des Iles Finocchiarola.


11 - Terrain acquis par le Conservatoire de l'Espace Littoral
12 - Périmètre d'acquisition approuvé par le Conservatoire de l'Espace Littoral
19 - Zone de préemption du Conservatoire de l'Espace Littoral
17 - Zone ND du POS
32 - Site classé selon la loi de 1930
61 - Zone de Protection Spéciale (Directive Oiseaux)
62 - Zone Spéciale de Conservation (Directive Habitat)
83 - Zone bénéficiant d'autres mesures agri-environnementales
86 - Zone de Protection (loi de 1930)
87 - Abord de monument historique
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
2 - Ecologique
12 - Faunistique
14 - Amphibiens
15 - Reptiles
16 - Oiseaux
39 - Autre Faune (préciser)
41 - Insectes
42 - Floristique
45 - Ptéridophytes
46 - Phanérogames
75 - Fonction d'habitat pour les populations animales ou végétales
62 - Fonctions de régulation hydraulique
63 - Expansion naturelle des crues
76 - Corridor écologique, zone de passages, zone d'échanges
77 - Etapes migratoires, zones de stationnement, dortoirs
83 - Paysager
84 - Géomorphologique
87 - Archéologique
90 - Scientifique
92 - Pédagogique ou autre (préciser)
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible