Logos SINP

Recherche d'un terme ou d'un acronyme :
Ou : sélection de la première lettre :

Liste: 323 termes(s) trouvé(s)

Terme ou acronyme Définition INPN Lien externe
AAMP Agence des Aires Marines Protégées.
ABC Atlas de la Biodiversité des Communes.
accidentel, accidentelle (1 - Sens habituel). Qualifie la présence inhabituelle ou exceptionelle d'une espèce dans une localité donnée. (2 - Sens INPN). Espèce dont la présence est exceptionelle (ou occasionelle) en France.
acclimatation Désigne l'ensemble du processus par lequel une espèce s'installe de façon durable dans une nouvelle région géographique.
acclimatée Qualifie un taxon qui a réussi à s'installer de façon définitive dans une nouvelle région géographique.
ACCOBAMS Accord sur la Conservation des Cétacés de la Mer Noire, de la Méditerranée et de la zone Atlantique adjacente.
accompagnatrice Espèce transportée non intentionellement avec une autre. Ex. les vers parasites sont les espèces accompagnatrices fréquentes des poissons.
aire de répartition Enveloppe géographique d'occurrence d'une espèce donnée, comprenant à la fois les secteurs occupés (la distribution) mais aussi des secteurs non occupés. Correlat : distribution.
alien Désigne une espèce ou un organisme situé en dehors de son aire de répartition originelle.
allochtone Pour une zone géographique donnée, pendant une période donnée, se dit d'un taxon originaire d’une autre région géographique.
AMP Aire Marine Protégée.
amphidrome Se dit d'une espèce présentant alternativement des migrations vers la mer et vers les fleuves.
anadrome Se dit d’un animal migrateur qui remonte les fleuves pour se reproduire (ex. saumon).
APB ou APPB Arrêté préfectoral de protection de biotope.
approche écosystémique Stratégie de gestion des activités humaines établie sur la base des meilleures connaissances scientifiques disponibles, notamment sur les différents compartiments de l'écosystème (sol, faune, flore...) et sur le fonctionnement du système.
Arrété de Protection de Biotope (APB ou APPB) Texte réglementaire préfectoral destiné à protéger localement un biotope hébergeant une ou des espèces protégées.
ATBI All Taxa Biodiversity Inventory. [inventaire généralisé de tous les taxons].
ATEN Atelier Technique des Espaces Naturels.
Atlas de la Biodiversité des Communes (ABC) Issu du Grenelle de l'environnement, le projet ABC a pour objet de faire le bilan des connaissances naturalistes et d'acquérir de nouvelles connaissances, à cette échelle communale importante pour l'appropriation des enjeux de biodiversité.
atlas de répartition C’est le produit de la démarche d’inventaire qui « fige » la meilleure connaissance disponible, compilée et validée dans son ensemble à un moment donné. Sous forme de publication (« papier » traditionnelle ou mis en ligne sur internet) qui synthétise des connaissances sur la répartition des espèces.
autécologie L'autécologie (appelée également autoécologie ou auto-écologie) concerne l'étude des individus pris séparément dans leurs milieux. Elle s'intéresse aux exigences de l'espèce vis-à-vis des facteurs du milieu (vivant et non vivant).
autochtone Pour une zone géographique donnée, pendant une période donnée, se dit d'un taxon originaire de cette même zone.
autotrophe Catégorie de végétaux qui ont la faculté d'élaborer des substances organiques à partir d'éléments minéraux.
biocénose Ensemble des organismes vivants interagissant au sein d'un écosystème. (écologie des communautés ou biocénotique) ensemble structuré de végétaux et d'animaux supérieurs et inférieurs, de composition floristique et faunistique déterminée, présentant des interrelations et occupant un milieu (biotope) défini par son homogénéité écologique (à l'échelle considérée) et limité dans le temps et l'espace.
biodiversité Terme utilisé pour décrire le nombre, la variété et la variabilité du vivant, généralement considéré à trois niveaux d'organisation :
- les individus et populations (patrimoine génétique) ;
- les espèces et taxons ;
- les écosystèmes et paysages.
Le concept de biodiversité est défini par la Convention sur la diversité biologique comme : « la variabilité des êtres vivants de toute origine y compris, entre autres, les écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie : cela comprend la diversité au sein des espèces, ainsi que celle des écosystèmes » (art. 2). La biodiversité n'est pas qu'une question de nombre mais aussi de différence (composition, diversité bêta). Correlat: diversité.
bioindicateur Un bio-indicateur est un indicateur constitué par une espèce ou par un groupe d'espèces dont la présence (ou l'état) renseigne sur certaines caractéristiques écologiques (c'est-à-dire physico-chimiques, microclimatique, biologiques et fonctionnelle) de l'environnement, ou sur l'incidence de certaines pratiques (source : Wikipedia, 02/01/2012).
Il est important de toujours préciser ce que le taxon indicateur est censé indiquer.
biosphère Zone de la planète Terre où existent naturellement des organismes vivants.
BRGM Bureau des Ressources Géologiques et Minières.
Cahiers d'habitats Collection d'ouvrages présentant une synthèse actualisée des connaissances scientifiques et une approche globale des modes de gestion conservatoire pour l'ensemble des habitats et espèces d'intérêt communautaire (annexes I et II de la directive "Habitats") et présents en France métropolitaine. La collection est complété depuis 2012 par des cahiers d'habitats oiseaux, couvrant la majorité des espèces naturellements présentes en France.
cantonnement Zone réglementée, interdite à la pêche pour une partie ou la totalité de l'année.
CardObs Carnet d’Observation.
CARHAB Projet de cartographie nationale des Habitats de France.
Carnet d’Observation (CardObs) CardObs est un outil de gestion en ligne de données naturalistes et d’informations associées (localisation, observation, dates,…) permettant leur bancarisation et leur valorisation. Développé par le MNHN et disponible depuis 2007, il permet de saisir des données sur la faune, la flore et la fonge. Il est optimisé pour la France métropolitaine et l’Outre mer.
catadrome (espèce ou taxon) Se dit d’un animal migrateur qui descend les fleuves et va se reproduire en mer (ex l’anguille).
cavernicole (1) Se dit des animaux qui recherchent l'obscurité et qui se réfugient ou vivent dans des grottes. (2) En ornithologie, se dit d'un oiseau qui s’abrite ou se reproduit dans des cavités (ex. mésanges) bien que le terme cavicole ou caviticole soit à privilégier (usage en entomologie).
CBN Conservatoire Botanique National.
CDB Convention sur la Diversité Biologique.
charismatique Se dit d'une espèce ayant une certaine importance dans les traditions, l'alimentation, les croyances etc. d'une population humaine donnée.
chorologie Etude de la manière dont les êtres vivants sont répartis sur la Terre (aires de répartition actuelles et passées des espèces, genres, familles). Par extension, analyse de la distribution en 4D (dans le temps et dans l'espace) de groupes taxonomiques. Corrélat : diachronique (atlas).
chrésonyme Un chrésonyme est une combinaison "nom latin + auteur, date" qui se réfère à un usage publié incorrect de la partie "auteur, date" original de l'espèce. L'INPN les indique au même titre que les synonymes.
cinétique d'expansion Vitesse de propagation d'une invasion.
CIRAD Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement.
CITES Convention of International Trade in Endangered Species [convention internationale sur le commerce des espèces en danger, aussi appelée convention de Washington].
classe Unité taxonomique regroupant plusieurs ordres. Ex: Mammalia (mammifères).
climax (climacique) Etat d’un écosystème ayant atteint un stade d’équilibre relativement stable (du moins à l’échelle humaine), conditionné par les seuls facteurs climatiques et édaphiques. Autrefois, le climax était considéré comme un aboutissement dans l’évolution d’un écosystème vers un état stable. Les milieux étant dorénavant considérés en évolution constante, la stabilité n’est plus envisagée que de façon relative et on parle plus volontiers de pseudo-climax.
CNPN Conseil National de la Protection de la Nature.
colonisateur Se dit d'un taxon qui, dans une zone hors de sa contrée d'origine, s'installe dans un nouveau site. Les espèces pionnières sont des espèces colonisatrices.
COM Collectivité d'Outre-Mer. Exemple : Polynésie, Saint-Martin, Nouvelle-Calédonie.
communauté Ensemble structuré et homogène d’organismes vivants évoluant dans un milieu (biotope) donné et à un moment donné.
Conservatoire du littoral Organisme public achetant des terrains sur le littoral afin de les protéger.
Convention de Barcelone La Convention de Barcelone du 12 février 1976, amendée en 1995, et les protocoles élaborés dans le cadre de cette convention ont pour objet la protection de la mer Méditerranée, tant en ce qui concerne le milieu marin que le milieu terrestre et les zones humides associées.
Convention OSlo PARis (OSPAR) La Convention de Paris du 22 septembre 1992 pour la protection du milieu marin de l'Atlantique du Nord-Est, dite Convention OSPAR, est entrée en vigueur le 25 mars 1998. Elle a été ratifiée par la Communauté Européenne ainsi que par différents pays dont la France.
Convention RAMSAR Convention internationale de protection des zones humides.
Convention sur la Diversité Biologique (CDB) Convention internationale élaborée à Rio de Janeiro en 1992 et destinée à protéger la biodiversité mondiale.
coralligène Bioconcrétion, biocénose ou biotope dur particulier à la Méditerranée, généralement entre 20 et 40 m, élaboré peu à peu par des organismes constructeurs, et comportant de multiples cavités.
CORINE Biotope Système hiérarchisé de classification des habitats naturels et semi-naturels de l'Europe de l'Ouest.
CPIE Centre Permanent d'Initiation à l'Environnement.
CREN Conservatoire Régional d'Espace Naturel.
CRESCO Centre de Recherches et d’Etude des Systèmes COtiers.
cryptogénique (syn.cryptogéne) Se dit d’un taxon dont on ne peut déterminer avec certitude sa zone d'origine. Exemple: escargot de Bourgogne. Pour certains taxons, la découverte de la présence d’une espèce dans une nouvelle localité pose la question souvent insoluble de savoir si, autochtone de cette localité, l’espèce est passée inaperçue jusqu’à sa découverte récente, ou si la présence procède d’une invasion. » (Pascal et al. 2006) « Il s’agit donc d’un taxon dont l’aire d’origine est inconnue, laquelle ne peut donc être attribuée à un taxon natif ou exogène dont on ne sait s'il est autochtone ou allochtone. » (Pysek et al., 2009).
CSP Conseil Supérieur de la Pêche [devenu l’ONEMA].
CSRPN Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel.
CTE Centre Thématique Européen.
DAISIE Delivering Alien Invasive Species Inventories for Europe [programme européen visant à inventorier les espèces introduites]. Vers le site web
DCE Directive Cadre sur l'Eau.
Descripteur (ONB) Dans le sens de l'Observatoire national de la biodiversité, mesure qui fournit une information jugée intéressante sur une composante de la biodiversité mais qui ne répond pas directement à une question particulière.
développement durable Type de développement soucieux de préserver les ressources et les équilibres naturels, permettant de ménager l'avenir. Compromis basé sur trois piliers : économie, social et environnement.
DHFF Directive Habitats Faune Flore.
diachronique (atlas) Un atlas diachronique présente l’évolution de la distribution des espèces en fonction du temps (leur arrivée, leur disparition, leur éventuel retour).
DIrection Régionale de l'Environnement (DIREN) Services déconcentrés de l’État qui, sous l’autorité du préfet de région et des préfets de département, exercent certaines des attributions relevant du ministère en charge de l’Écologie. Directions régionales de l’environnement (DIREN) avant la révision générale des politiques publiques elles deviennent progressivement les directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL).
directive "Oiseaux" Directive 79/409/CE du Conseil des Communautés Européennes du 2 avril 1979 concernant la conservation des oiseaux sauvages. Directive européenne destinée à la protection des oiseaux, et notamment à la mise en place de site de conservation (désignation de ZPS, faisant partie du réseau Natura 2000). Premier texte législatif de l’Union Européenne en faveur de la protection de la nature. La directive « Oiseaux » a joué un rôle clé dans l’inversion du déclin de certaines espèces d’oiseaux les plus menacées d’Europe. Cette directive a été codifiée et légèrement modifiée en 2009 directive 2009/147/CE).
Directive Cadre sur l'Eau (DCE) Réglementation européenne incitant, entr'autres, à obtenir des eaux de meilleurs qualité physicochimique et biologique; et à suivre cet état par masse d'eau.
Directive "Habitats Faune Flore" (DHFF) Directive européenne destinée à la protection des milieux et des espèces "remarquables". Appellation courante de la Directive 92/43/CEE du Conseil des Communautés Européennes du 21 mai 1992 concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages. Ce texte sert de fondation juridique au réseau Natura 2000. Il prévoit notamment la désignation de Zones Spéciales de Conservation (ZSC), ainsi que la protection d’espèces sur l’ensemble du territoire métropolitain.
DIREN DIrection Régionale de l'ENvironnement [devenue DREAL].
distribution Ensemble des unités géographiques réellement occupées par une une espèce (ou un taxon, ou un habitat naturel) donné
distribution de référence Une distribution de référence est une image figée de la répartition d’un taxon, obtenue à partir d’un ensemble validé de données d’observation rapportées au niveau d’un maillage représentant le meilleur niveau de connaissance possible à un moment donné de cette répartition. L’absence de données au sein d’une maille peut être interprétée comme une présomption d’absence du taxon au sein de cette maille, voir pour les espèces les mieux connues, comme une absence.
diversité biologique Multiplicité des écosystèmes, des espèces et de leur diversité génétique. Synonyme de biodiversité.
diversité spécifique "Quantification du nombre d'espèces (notion de richesse spécifique, ou de densité d'espèce), de la répartition numérique des espèces (notion d'équitabilité) et des différences de composition entre différentes zones (habitats, mailles...). La diversité peut se décomposer en trois niveaux :
- diversité alpha : richesse à l'échelle locale (station, maille, quadrat...);
- diversité bêta : mesure de différence de composition entre plusieurs unités (habitats, mailles...);
- diversité gamma : mesure de la richesse à l'échelle plus globale (paysage, région...). Résulte de la diversité alpha et bêta.
Différents indices servent à quantifier la diversité (ex: indice de Shannon, Simpson, Whittaker etc.) ainsi que des techniques comme les courbes d'accumulation et la raréfaction."
DOCOB DOCument d'OBjectif.
Document d’objectifs (DOCOB) Le DOCOB définit, pour chaque site Natura 2000, un état des lieux, des objectifs de gestion et les modalités de leur mise en œuvre. Il est établi par un opérateur en concertation avec les acteurs locaux réunis au sein d’un comité de pilotage (COPIL). Il est validé par le préfet.
DOM Département d’Outre-Mer français (Guyane, Guadeloupe, Martinique, Réunion et Mayotte).
domestique Espèce animale ou végétale, génétiquement modifiée par sélection humaine, élevée par l’Homme, et qui vit dans son entourage pour l’aider, le distraire ou le nourrir.
donnée Ensemble organisé d’attributs relatifs à un évènement (observation, capture…), comprenant au minimum : un taxon, une date, un lieu et un observateur.
donnée de référence Une donnée de référence est une donnée d’observation validée nationalement qui participe à l’élaboration de la distribution de référence ou d’un jeu de données de référence pour un taxon donné.
donnée de synthèse Dans l’INPN, une donnée de synthèse résulte de l’agrégation des données d’observation d’un taxon au niveau d’une maille et aboutit par exemple au calcul de sa date de première observation et de la date de dernière observation au sein de cette maille ou à la synthèse des espèces recensées sur un site (programme ZNIEFF). On passe donc généralement de n observations à une seule ligne d’information.
donnée sensible "« toute donnée, qu’en raison de sa nature, le fournisseur ne veut pas rendre disponible de façon brute » Chapman & Grafton (2008) ;
Une donnée est sensible à la fois par la nature intrisèquement vulnérable de l'espèce ou du milieu combiné avec un intérêt social faisant courrir un risque accru par la divulgation de la localisation précise."
DREAL Direction Régionale de l’Environnement, de l'Aménagement et du Logement.
eau douce Eau non salée.
eaux côtières Les eaux côtières s’étendent depuis le trait de côte jusqu’à environ 12 milles nautiques vers le large.
eaux de transition Qualifie les eaux côtières situées entre les eaux douces et les eaux de pleine mer, comme les eaux des lagunes ou les estuaires.
écosystème "Ensemble de la communauté vivante (biocénose) et de son milieu physico-chimique (biotope), incluant un compartiment de production primaire (basé généralement sur la photosynthèse d'origine végétale), et considéré comme unité fonctionnelle de relations complémentaires et de transfert et circulation de matière et d'énergie (ex.: champ de maïs, forêt caducifoliée, une cavité d'arbre, une mare).
Les habitats naturels sont des écosystèmes. La nation d'habitat porte une connotation plus descriptive et plus précise qu'écosystème."
EEE Espèce Exotique Envahissante (syn. Espèce invasive).
effort de pêche En pêche professionnelle, temps de pêche associé à l'efficacité des navires et des engins.
Embranchement Grande division de la classification classique des espèces vivantes. En systématique, l'embranchement (ou phylum) est le deuxième niveau de classification classique des espèces vivantes. Exemple : Basidiomycètes (champignons) ou Chordés (vertébrés).
émigration Déplacement centrifuge.
endémique Taxon naturellement restreint à la zone géographique considérée. Cette notion est donc dépendante de la zone considérée : endémique d'un continent, endémique d'un pays, endémique d'une zone biogéographique, endémique d'une île... Dans l'INPN, l'endémisme est considéré par rapport aux limites administratives de la France (métropole, DOM, COM).
envahissant Taxon dont les populations sont très prolifiques; il peut être autochtone ou allochtone.
éradication Opération de gestion destinée à éliminer totalement les populations d'un taxon donné sur un secteur géographique donné.
ERMS European Register of Marine Species [registre européen des espèces marines].
erratique Se dit d'individus isolés de la faune vagile se déplaçant en dehors de l'aire de répartition habituelle, et dans l'incapacité d'assurer la reproduction dans cette zone.
espace vert Désigne, dans un environnement fortement anthropisé (ville, zone industrielle...) un parc planté, souvent arboré.
espèce allochtone cf. allochtone.
espèce autochtone cf. autochtone.
espèce banale Espèce commune, ordinaire. Par opposition à espèce rare ou à espèce menacée. Notion portant un certain jugement de valeur. Préférer le terme "espèce commune".
espèce caractéristique Espèce représentative d'un milieu donné, qui peut servir à définir l'habitat. En phytosociologie (sens strict), désigne une espèce qui ne se trouve que dans le groupement végétal qu'elle caractérise. Ce sens est de moins en moins utilisé au profit de la notion d'espèce différentielle et de la combinaison caractéristique du groupement.
espèce clé de voûte "Dans un écosystème, espèce dont la perte entraînerait un changement supérieur au changement induit par n’importe quelle autre espèce de cet écosystème.
Exemple : certains vers de terre sont clés de voute pour le fonctionnement des prairies ; les termites pour le recyclage de la matière en milieu tropical ; les éléphants pour leur impacts sur la dynamique de la végétation des savanes...
Il ne s'agit pas nécessairement d'une espèce de grande taille, ni d'une espèce ayant un effectif important ou une productivité importante, mais d'une espèce qui structure son écosystème ou en assure l'équilibre écologique (source Wikipédia, 02/01/2013)."
espèce commune Espèce dont les populations sont largement distribuées et/ou dont les individus sont souvent observés par l'Homme. Par opposition à espèce rare.
espèce continentale Espèce qui vit sur terre ou en eau douce.
espèce cosmopolite Espèce à très large répartition mondiale.
espèce cryptique Espèce difficile à déceler par sa morphologie, souvent découverte lors d'analyses génétiques. Ce sont de fait des espèces difficiles à inventorier sur le terrain.
espèce cryptogéne cf. cryptogène / cryptogénique.
espèce cultivée Plante maintenue artificiellement par l'Homme dans un endroit donné.
espèce de liste rouge Une des espèces évaluées par l’UICN pour ses listes rouges. Elle n'est pas nécessairement menacée.
espèce d'eau douce Espèce vivant en eau douce.
espèce déterminante ZNIEFF "Dans le cadre des ZNIEFF, sont qualifiées de déterminantes :
1) les espèces en danger, vulnérables, rares ou remarquables répondant aux cotations mises en place par l'UICN ou extraites des livres rouges publiés nationalement ou régionalement ;
2) les espèces protégées nationalement, régionalement, ou faisant l'objet de réglementations européennes ou internationales lorsqu'elles présentent un intérêt patrimonial réel au regard du contexte national ou régional ;
3) les espèces ne bénéficiant pas d'un statut de protection ou n'étant pas inscrites dans des listes rouges, mais se trouvant dans des conditions écologiques ou biogéographiques particulières, en limite d'aire ou dont la population est particulièrement exceptionnelle (effectifs remarquables, limite d'aire, endémismes...)"
Espèce d'intérêt communautaire Définition juridique. Espèce en danger ou vulnérable ou rare ou endémique (c’est-à-dire propres à un territoire bien délimité ou à un habitat spécifique) énumérée : - soit à l’annexe II de la directive « Habitats, faune, flore » et pour lesquelles doivent être désignées des Zones Spéciales de Conservation, - soit aux annexes IV ou V de la Directive « Habitats, faune, flore » et pour lesquelles des mesures de protection doivent être mises en place sur l’ensemble du territoire.
espèce emblématique Espèce sauvage ayant une importance culturelle, religieuse, parfois économique, pour l'Homme dans une région donnée. Ex. l'Ibis sacré en Egypte, la chouette chevèche pour les Grecs, la louve pour les romains, et le sanglier pour les gaulois...
espèce en déclin Espèce dont les effectifs des populations diminuent significativement par rapport à un état de référence antérieur.
espèce endémique stricte Espèce ayant une localisation géographique très limitée, notamment strictement limitée à un pays ou une île. Exemple aux Antilles : une espèce qui ne serait présente qu'en Martinique par opposition à une espèce qui serait endémique de Martinique et Sainte-Lucie (Subendémique).
espèce erratique Espèce dont les individus se déplacent de façon peu coordonnée.
Espèce Exotique Envahissante (EEE) Synonyme de "espèce invasive". Espèce allochtone, dont l’introduction par l’Homme (volontaire ou fortuite), l’implantation et la propagation menacent les écosystèmes, les habitats ou les espèces indigènes avec des conséquences écologiques ou économiques ou sanitaires négatives (définition UICN).
espèce halieutique Espèce constituant une ressource pêchée par l'Homme.
espèce indicatrice Espèce dont la présence ou l'abondance a une signification écologique particulière,''indiquant'' par exemple une évolution, un état de référence particulier, la présence d'autres espèces etc. Il convient de toujours préciser de quoi le taxon est indicateur.
espèce indigène Espèce dont les populations ont toujours existé dans un endroit donné. Syn : Autochtone.
espèce introduite Espèce dont un(des) individu(s) d'une espèce ont été déplacés par l'Homme de manière volontaire ou involontaire sur un territoire donné à un moment donné.
espèce introduite envahissante Espèce introduite dont les populations sont très prolifiques.
espèce invasive cf. espèce exotique envahissante.
espèce lessepsienne Espèce marine, généralement d'origine indopacifique, ayant été introduite en Méditerranée via le canal de Suez.
espèce marine Au sens strict, espèce qui se reproduit en mer. Au sens plus large, espèce qui vit en eau plus ou moins salée. Corrélat : oiseau marin, espèce d'eau douce.
espèce médiatique Espèce très connue dont on parle beaucoup en raison de certaines particulatités morphologiques (l'éléphant et sa trompe), historique (ex. fossile vivant), biologique (ex. espèce invasive) etc.
espèce menacée Espèce qui satisfait aux critères de cotation liste rouge correspondant aux catégories vulnérable (VU), en danger (EN) ou en danger d'exctinction (CR). Signifie que l'espèce a plus de 10 % de risque d'avoir disparue dans 100 ans.
espèce migratrice Espèce dont les individus se déplacent périodiquement en fonction de l'époque de l'année (ex. oiseaux) ou du cycle de reproduction (ex. anguille, saumon).
espèce naturalisée espèce introduite rencontrant des conditions écologiques favorables à son implantation durable dans le temps pouvant y établir des populations de façon autonome et intégrée à l'écosystème.
espèce nuisible Les animaux (mammifères / oiseaux) qui causent des dommages au propriétaire ou au fermier, peuvent être détruits sur les terres de ces derniers. Texte juridique mentionnant que la réglementation relative aux espèces nuisibles est ancienne (époque révolutionnaire). Se référer à l'arrêté de 1988 et aux articles R. 427-6 et suivants du Code de l'environnement qui fixent la réglementation relative aux espèces nuisibles en application des articles L. 427-1 et suivants du code de l'environnement » (Humbert, 2009).
Espèce ou habitat d’intérêt communautaire prioritaire Habitat ou espèce en danger de disparition sur le territoire européen des Etats membres. L’Union européenne porte une responsabilité particulière à leur conservation, compte tenu de la part de leur aire de répartition comprise en Europe.
Cette notion réglementaire renforce la procédure de régime d'évaluation des incidences des plans et projets impact les sites Natura 2000.
espèce parapluie Une espèce parapluie (umbrella species, en anglais) est "une espèce dont le domaine vital est assez large pour que sa protection assure celle des autres espèces appartenant à la même communauté". (Ramade, 2002)
espèce patrimoniale "Notion subjective qui attribue une valeur d’existance forte aux espèces qui sont plus rares que les autres et qui sont bien connues. Par exemple, cette catégorie informelle (non fondée écologiquement) regrouperait les espèces prise en compte au travers de l'inventaire ZNIEFF (déterminantes ZNIEFF), les espèces Natura 2000, beaucoup des espèces menacées... Autre sens : Espèce sauvage souvent utile à l'Homme et importante pour lui dans une région donnée. Ex. la truffe dans le Périgord."
Espèce planctonique Animal ou végétal vivant en suspension dans la mer ou dans l'eau douce.
espèce protégée Espèce qu'il est interdit de chasser, pêcher, cueillir, détruire, et parfois transporter, vendre, acheter, à tous le stades de développement (oeufs, jeunes, adultes) et produits dérivés (peaux, plumes, écailles...), selon une réglementation internationale, nationale ou locale.
espèce rare (rareté) Notion généralement relative (rare par rapport à d'autres espèces plus communes). En écologie, on distingue trois formes de rareté qui peuvent se combiner : la rareté géographique (espèces localisées), la rareté démographiques (populations peu denses) et la rareté écologique (dépendance à un habitat ou une ressource elle-même rare). La rareté est un facteur important pour apréhender les risques de disparition d'une espèce et les mécanismes évolutifs.
espèce réglementée Espèce faisant l’objet d’une réglementation moins stricte que dans le cas d’espèces protégées, et limitant par exemple les tailles de capture ou le nombre de spécimens prélevés par unité de temps.
espèce subspontanée (botanique) Plante allochtone, introduite, cultivée dans les jardins, les parcs ou les champs, échappée de ces espaces mais ne se mêlant pas ou guère à la flore indigène et ne persistant généralement que peu de temps (si ces deux conditions sont au contraire remplies, la plante sera dite naturalisée) ; cette catégorie inclut aussi les reliques des jardins abandonnés. » (Lambinon et al., 2004).
Espèce type Espèce qui sert de modèle à la définition d'un genre.
établie (espèce ou taxon) Se dit d'une espèce ayant réussi dans un endroit donné à s'établir de façon durable et dont les populations ont une certaine stabilité au fil des années.
état de conservation favorable Une espèce ou un habitat est dans un état de conservation favorable lorsqu’elle/il prospère et a de bonnes chances de continuer à prospérer à l’avenir. Dans la directive Habitats, cet état est mesuré par 4 paramètres : l'aire de répartition, la taille des populations, l'habitat d'espèces et les perspectives futures
étranger, étrangère (espèce ou taxon) Se dit d'une espèce située en dehors de son aire de distribution originelle. Syn : Allochtone.
EUNIS European Union Nature Information System [système d'information de l'Union européenne proposant notamment une typologie des habitats européens].
exotique cf. alien, introduite
expansion (en) Se dit d'une espèce qui, dans une zone hors de sa contrée d'origine, s'installe de proche en proche dans de nouvelles zones.
extension d'aire Processus au cours duquel des populations viables s'installent de proche en proche et accroissant par là même l'aire de distribution d'une espèce.
Famille Unité taxonomique qui regroupe les genres qui présentent le plus de similitude entre eux (ex : Ursidés, Canidés).
FAO Food and Agriculture Organization [Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture].
faune (1) Compartiment animal du monde vivant (règne)
(2) Ensemble des espèces animales présentes en un lieu donné et à un moment donné.
(3) Livre d’identification d’animaux d'une zone géographique donnée (pays par exemple).
FCBN Fédération des Conservatoires botaniques nationaux.
flore "(1) Compartiment végétal du monde vivant (règne)
(2) Ensemble des espèces de plantes constituant une communauté végétale propre à un habitat ou un écosystème donné.
(3) Livre d’identification de plantes."
FNE France Nature Environnement. [Anciennement FFSPN, Fédération Française des Sociétés de Protection de la Nature].
Fonctionnement (écosystème) Ensemble de processus naturels qui permettent le maintient des caractéristiques de l’écosystème (exemple dégradation du bois mort dans les forêts, la pollinisation…). Certains de ces processus (fonctions) peuvent produire des services pour la société.
fonge Règne c'est-à-dire échelon de classification du vivant de même niveau que les animaux et les végétaux. Encore appelé Fungi, Mycota ou mycètes, il s'agit de ce qu'on appelle communément les champignons.
forêt Milieu naturel constitué d'espèces ligneuses de grande taille (arbres).
"Territoire occupant une superficie d’au moins 50 ares avec des essences forestières capables d’atteindre une hauteur supérieure à 5 m à maturité in situ, un couvert arboré de plus de 10 % et une largeur moyenne d’aumoins 20 m" (définition IGN).
forêt-galerie Forêt développée le long de cours d'eau (cf. ripisylve).
Formulaire standard de données (FSD) Sorte de fiche d'identité d'un site Natura 2000, regroupant les informations sur les espèces et habitats ayant justifiés la désignation ainsi que d'autres informations. Ce document publique et officiel est transmis à la commission européenne par les Etats membres.
frayère Zone où une espèce aquatique se reproduit.
FSD Formulaire Standard de Données.
Genre Unité taxonomique rassemblant des espèces voisines, désignées par un même nom (ex. le genre Rosa).
gestion durable Utilisation de la nature par l'Homme n'affectant pas les ressources dans la dimention temporelle.
gestion intégrée de la zône côtière Processus dynamique qui réunit gouvernement et société, science et décideur, intérêts publics et privés en vue de la préparation et de l'exécition d'un plan de protection et de développement des systèmes et ressources côtières.
Global species database (GSD) Les GSD sont des référentiels taxonomiques qui traitent d’un groupe taxonomique dans sa globalité, ce qui est l’objectif même de la taxonomie. Ce sont des sources de données a priori fiables, puisque ce sont les taxonomistes spécialistes du groupe eux-mêmes qui assurent la consolidation à l’échelle mondiale. Le référentiel taxonomique TAXREF utilise préférentiellement les GSD.
goémon Algues laissées sur l’estran par le retrait de la mer.
GSD Global species database [base de données mondiale sur un taxon].
habitat d’espèce Un habitat d’espèce correspond au milieu de vie de l’espèce (zone de reproduction, zone d’alimentation, zone de chasse ...). Il peut comprendre plusieurs habitats naturels.
Habitat (naturel) "Par habitat on entend un ensemble indissociable avec :
- une faune, avec des espèces ayant tout ou partie de leurs diverses activités vitales sur l’espaceconsidéré ;
- une végétation (herbacée, arbustive et arborescente) ;
- un compartiment stationnel (conditions climatiques, sols et matériau parental et leurs propriétésphysico-chimiques).
Un habitat ne se réduit pas à la seule végétation. Mais celle-ci, par son caractère intégrateur(synthétisant les conditions de milieu et de fonctionnement du système) est considérée comme un bon indicateur et permet de déterminer l’habitat. (source : Rameau et al., 1998)."
haie Milieu artificiel linéaire comportant typiquement un petit talus avec plantes herbacées surmonté par des plantes ligneuses et arbustes, destiné à délimiter deux surfaces contigues, ou à couper le vent.
haute-mer Zone marine éloignée de la côte, et peu influencée par les apports telluriques. La haute mer s’étend au-delà des 12 milles nautiques.
IFEN Institut Français de l'ENvironnement. Devenu depuis le SOeS (Service de l'Observation Et des Statistiques)
IFRECOR Initiative Française pour les REcifs CORalliens.
IFREMER Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la MER.
IGB Inventaire Biologique Généralisé. Syn. ATBI.
IGN Institut national de l'information géographique et forestière.
indicateur Grandeur ou représentation qui permet de répondre à une question évaluative, en résumant l’information de sorte à la rendre accessible au public sans la rendre simpliste (compromis entre précision et synthèse fondé, scientifiquement, robuste et sensible).
indigène cf. autochtone.
INERIS Institut National de l'Environnement industriel et des RISques.
inoculum Groupe d'individus limité en nombre, s'implantant dans une nouvelle région.
INPN Inventaire National du Patrimoine Naturel. inpn.mnhn.fr
INRA Institut National de la Recherche Agronomique.
INSERM Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale.
introduction Processus par lequel l'Homme apporte volontairement ou non, une espèce dans un territoire où elle était absente auparavant.
introduction intentionnelle Introduction délibérée par l'Homme impliquant le déplacement d'une espèce hors de son aire de répartition naturelle ou de son aire de dispersion potentielle.
invasion biologique Processus de colonisation d'un nouveau territoire par un taxon, qu'il soit autochtone ou allochtone.
invasion postglaciaire (colonisation) Processus de recolonisation par une espèce en direction d’un pôle (généralement pôle Nord) suite à une période froide.
invasive cf. espèce exotique envahissante.
Inventaire biologique généralisé (IBG, ATBI) Ce type d'inventaire a pour but de faire intervenir de nombreux taxonomistes afin de réaliser un inventaire exhaustif de toutes les espèces présentes sur un territoire donné, et pas seulement les espèces « emblématiques » ou les groupes habituellement inventoriés. Un IBG permet de constituer, sur un laps de temps court (quelques années), un état de référence sur une zone.
inventaire national d'espèce C'est un processus organisé d’acquisition de données de répartition d’espèces dans le temps et dans l’espace, caractérisé au minimum par les 5 éléments suivants : un ensemble défini d’espèce(s) ou de taxon(s), en général par groupe taxonomique ou fonctionnel ; une couverture géographique : espace défini (métropole, DOM ou COM) ; une période ; un processus de validation des données ; un ou plusieurs niveaux de restitution(s) géographique(s) ou administratif(s). L’inventaire est donc un projet, dont le but est d’établir une information synthétique de référence sur la répartition pour le groupe concerné.
inventaire naturaliste (1) Démarche méthodique en vue de lister les espèces présentes dans un endroit donné. Ex. inventaire des oiseaux de Versailles.
(2) Liste des espèces d'un endroit donné (cf. Faune, flore).
IRD Institut de Recherche scientifique pour le Développement en coopération [ex ORSTOM].
jeu de données C’est un regroupement de données selon une entité de gestion d’information unique (sorte de « boîte de rangement »).
jeu de données de référence Un jeu de données de référence diffère de la distribution de référence par sa complétude. Par exemple, un jeu de données ne concernant qu’une sous-partie d’un territoire.C’est le cas général quand la complétude n’a pas été analysée par expertise collective.
Klepton Placé entre le nom du genre et de l'espèce, ce terme sert à indiquer le résultat d'un processus d'hybridogenèse.
liste rouge Liste d’espèces classées selon le degré de menace qui pèsent sur elles, établie à partir d’une méthodologie bien précise (critères UICN) et faisant appel à des connaissances scientifiques. En France, la réalisation de la liste rouge national est coordonnée par le MNHN et le comité français de l'UICN.
livre rouge Ouvrage traitant des espèces menacées.
maille (maillage) Unité géométrique normalisée utilisée comme unité d'échantillonnage dans un inventaire et/ou comme mode de restitution synthétique de données de distribution. A l'échelle française, le maillage standard est la maille de 10 km de côté Lambert 93. A l'échelle européenne, c'est le système LAEA. Au niveau régional, des subdivisions de ce maillage peuvent être utilisés.
mangrove Forêt présente dans la zone intertidale, les estuaires et les lagunes en zone tropicale.
mare Milieu aquatique stagnant généralement peu étendu et peu profond, avec végétation bien développée résultant d'une richesse en matière organique.
marée noire Terme utilisé pour désigner une pollution massive par les hydrocarbures.
marée verte Prolifération d’algues vertes déposées en amas pestilentiels sur les plages, suite à une surcharge du milieu marin en éléments fertilisants issus de l’agriculture intensive.
Matorral Formation ligneuse méditerrannéenne. Le matorral est, selon la définition de Ruiz de la Torre en 1971, « une formation de plantes ligneuses dont la partie aérienne n’arrive pas à se différencier en tronc et frondaison, étant en général très ramifiée dès la base, et pouvant atteindre un port d’arbuste prostré ».
MEDDE Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. Actuelle définition du ministère en charge de l'écologie.
MedPAN Réseau des gestionnaires des Aires marines protégées en Méditerranée.
MEEDDAT Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire [ancienne dénomination du ministère de l'écologie].
MEEDDM Ministère de l'Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer [ancienne dénomination du ministère de l'écologie].
mer territoriale Autrefois, la mer territoriale s’étendait à 3 milles marins de la côte (à une portée de canon). Aujourd’hui elle peut s’étendre jusqu'à 12 milles marins à partir des lignes de base qui la séparent des eaux intérieures.
métadonnée Texte explicatif aidant à la compréhension d’un ensemble d’autres données, sur support papier ou informatique.
MNHN Muséum national d'Histoire naturelle.
mouillère Dépression en plein champ où l'eau stagne pendant quelques semaines après des pluies.
nappe phréatique Eau souterraine imprégnant des sédiments perméables, constituant la réserve d'eau alimentant par gravité sources et rivières.
Natura 2000 Réseau écologique européen de sites naturels (ZPS et ZSC) désignés en application de la directive "Habitats" et visant à la conservation des espèces et habitats d'intérêt communautaires dans un cadre global de développement durable prenant en compte les pratiques socio-économiques.
naturalisation Phase arrivant après l'acclimatation et conduisant le taxon a produire des population viables dans la nature, de manière autonome. Le taxon est intégré dans les écosystèmes et les réseaux trophiques.
neophyte (pl. néophyta) Désigne d'une façon générale et globale les plantes nouvellement arrivés sur un territoire donné, soit à la suite d'une extension d'aire, soit par introduction volontaire ou non.
nom vernaculaire Nom populaire ou nom français désignant une espèce dans une région plus ou moins vaste.
Nomenclature La nomenclature désigne l'ensemble des règles permettant de nommer les taxons. Cette nomenclature est définie par un organisme, la Commission internationale de nomenclature. Il existe un code de nomenclature zoologique (ICZN) et un code de nomenclature botanique (ICBN).
nourricerie Zone où vivent les juvéniles. En général, les nourriceries ne sont pas situées aux mêmes endroits que les frayères.
Observatoire national de la biodiversité (ONB) L’ONB propose des indicateurs – nouveaux ou existants – adaptés aux différents publics intéressés, aux différentes échelles pertinentes et sur l’ensemble des enjeux, en particulier ceux retenus dans la Stratégie nationale pour la biodiversité. Il doit contribuer à l’appropriation par l’ensemble de la société des enjeux liés à la biodiversité.
L'INPN fournit plusieurs indicateurs et chiffres clés de l'ONB.
Occurrence Une occurrence est l’observation ou la non observation d’un taxon, à une localisation, une date donnée, avec ses observateurs, par des méthodes d’observation directes (de visu) ou indirectes (empreintes, fèces, nid…).
OEC Office de l’Environnement de Corse.
OGM Organisme Génétiquement Modifié.
oiseau marin Espèce d’oiseau vivant essentiellement en mer. En France, les espèces d’oiseaux qui peuvent être qualifiées d’oiseaux marins appartiennent essentiellement aux familles suivantes : Gaviidae, Podicipedidae, Diomedeidae, Procellariidae, Hydrobatidae, Sulidae, Phalacrocoracidae, Anatidae, Scolopacidae, Stercorariidae, Laridae, Sternidae, Alcidae. Corrélats : espèce marine.
oiseau nicheur Espèce d’oiseau habituellement reproducteur sur un territoire donné.
OMI Organisation Maritime Internationale.
ONB Observatoire national de la biodiversité.
ONCFS Office national de la Chasse et de la Faune sauvage.
ONEMA Office national de l'eau et des milieux aquatiques.
ONF Office National des Forêts.
ONG Organisation Non Gouvernementale.
Ordre Unité taxonomique regroupant plusieurs familles (ex. : Rosales).
Organisation Non Gouvernementale (ONG) Association souvent à action internationale.
OSPAR Convention OSlo PARis de la protection de la Mer du Nord, de la Manche et de l’Atlantique européen.
parc naturel marin Espace marin protégé au titre de la loi du 14 avril 2006.
patrimoine naturel Notion double de patrimonialité qui évoque une notion de valeur intrinsèque et notion de besoin de conservation, voire de gestion restauratoire. Le patrimoine naturel concerne la biodiversité et le patrimoine géologique.
PELAGOS Sanctuaire international pour la protection des cétacés (Italie, Monaco, France).
pelouse Une pelouse est une formation végétale naturelle ou artificielle formée d'espèces herbacées de faible hauteur, essentiellement des graminées.
perte de la biodiversité Diminution irréversible d'une des formes de la biodiversité.
Phrygane Les phryganes sont des formations thermo méditerranéennes sclérophylles(végétaux disposants de feuilles persistantes et coriaces, à cuticule épaisse) etdisposées en coussinets. Elles forment des associations très développées etcouvrent de grandes surfaces en Méditerranée. Autre sens : insectes ternes de l'ordre des trichoptères.
Phytosociologie La phytosociologie est la discipline botanique qui étudie les communautés végétales, en se basant sur des listes floristiques les plus exhaustives possibles. Elle est l'une des branches de l'étude de la végétation, laquelle peut s'appuyer sur d'autres types d'approches (physionomiques, climatiques, écomorphologiques, agricoles, sylvicoles, etc.) [source : Wikipédia, 02/01/2013].
pionnière (1) Espèce de début de succession écologique (par exemple colonisant un milieu qui vient d'être perturbé, une coupe forestière).
(2) Espèce qui s’installe dans une zone hors de sa contrée d'origine.
plateau continental Le plateau continental d'un Etat côtier comprend les fonds marins et leur sous-sol au-delà de sa mer territoriale, sur toute l'étendue du prolongement naturel du territoire terrestre de cet Etat jusqu'au rebord externe de la marge continentale, ou jusqu'à 200 milles marins des lignes de base à partir desquelles est mesurée la largeur de la mer territoriale, lorsque le rebord externe de la marge continentale se trouve à une distance inférieure.
PNEC Programme National d'Ecologie Côtière.
PNPC Parc National de Port-Cros.
pollution côtière Introduction ou présence d'un élément extrinsèque dans un milieu côtier dont il altère la qualité.
pontique Se dit d'une espèce originaire du secteur géographique de la Mer Noire uniquement.
pontocaspienne Se dit d'une espèce originaire du secteur géographique de la Mer Noire ou de la Mer Caspienne.
prairie Formation végétale herbacée, dense, surtout constituée de Poacées et de Fabacées. Une prairie évolue naturellement vers la forêt, en milieu terrestre, si les conditions écologiques le permettent.
Prodrome Exposé préliminaire à l'étude d'une science; en particulier, introduction à un traité d'histoire naturelle.
proliférant Taxon dont les populations augmentent très rapidement en nombre et en surface occupée.
propagule "tout ou une partie d’un organisme capable de réaliser un cycle de reproduction ou de multiplication." (Viard et Comtet 2009).
"La pression en propagule est le nombre de propagules arrivant sur un site, un habitat, un écosystème ou une région" (Williamson 1996, Lonsdale in Pyšek et al. 2009).
pullulation Production d’un grand nombre de spécimens d'une espèce donnée.
qualité écologique Expression de la structure et de la fonction du système écologique prenant en compte les facteurs géographiques et climatiques aussi bien que physiques, chimiques et biologiques, y compris ceux résultant de l’activité humaine.
Ramsar (convention de -) Convention visant à la protection des zones humides d'importance internationale.
REBENT REseau BENThique.
référentiel habitat Document servant de base de référence pour la nomenclature des habitats.
référentiel taxonomique Document servant de base de référence pour la nomenclature et la classification des espèces. Le référentiel national pour la France est TAXREF, utilisé dans l'INPN et recommandé dans le SINP.
Région biogéographique Vaste zone qui présente des conditions écologiques relativement homogènes (climat notamment) avec des caractéristiques communes en termes de cortège d'espèces.
Dans le cadre de la directive Habitats, l’Union Européenne compte sept régions biogéographiques : Alpine ; Atlantique ; Boréale ; Continentale ; Macaronésienne ; Méditerranéenne ; Pannonique ; Littoraux de la Mer noir; Steppique. La France est concernée par quatre de ces régions terreste : - Alpine – Atlantique – Continentale - Méditerranéenne et deux marines.
Il existe d'autres système de classification biogéographique."
réintroduction Désigne une réimplantation, un repeuplement ou un renforcement de population et non une tentative de nouvelle introduction d'espèce exogène.
renforcement de population Apport volontaire d'individus d'une même espèce, et soit prélevés dans la nature dans un endroit où les individus sont abondants, soit provenant d'élevages ou de parcs zoologiques.
reproducteur Individu adulte, en âge de se reproduire.
Réserve biologique (RB) Les réserves biologiques s'appliquent au domaine forestier de l'Etat (réserve biologique domaniale) géré par l'Office national des forêts (ONF)
Réserve Naturelle Régionale (RNR) Réserves Naturelles Régionales. Réserves créées à l'initiative des régions.
réserve naturelle (RN) Une réserve naturelle est une partie du territoire où la conservation de la faune, de la flore, du sol, des eaux, des gisements de minéraux et de fossiles et, en général, du milieu naturel présente une importance particulière. Il convient de soustraire ce territoire à toute intervention artificielle susceptible de le dégrader.
On distingue les réserves naturelles nationales (RNN), les réserves naturelles de la collectivité territoriale de Corse (RNC) et les réserves naturelles régionales (RNR). Leur gestion est confiée à des associations de protection de la nature dont les conservatoires d'espaces naturels, à des établissements publics et à des collectivités locales. Un plan de gestion, rédigé par l'organisme gestionnaire de la réserve pour cinq ans, prévoit les objectifs et les moyens à mettre en œuvre sur le terrain afin d'entretenir ou de restaurer les milieux.
réserve naturelle volontaire (RNV) Zone généralement privée, protégée volontairement par son propriétaire.
Les RNR, créées à l'initiative des régions, remplacent les anciennes réserves naturelles volontaires (RNV).
résilience Aptitude d'un écosystème à retrouver son état d'équilibre après une perturbation.
ripisylve Ensemble des formations boisées présentes sur les rives d'un cours d'eau (cf. forêt-galerie) [éthymologiquement du latin ripa la rive et sylva la forêt].
RNR Réserves Naturelles Régionales. [remplace les réserves naturelles volontaires].
RNSM Réseau National des Stations Marines [actuel RESOMAR]
RSD Regional species database [base de données régionale -- au sens supranational -- sur un taxon]
sauvage (espèce ou taxon) Se dit d'une espèce vivant dans le milieu naturel sans dépendre d'interaction avec l'Homme.
sciences participatives La notion de sciences participatives désigne des programmes de recherche associant des scientifiques et une participation d’amateurs volontaires, d’amateurs éclairés, de spécialistes à la retraite, etc. Cette participation s'effectue en particulier pour la collecte des observations de terrain.
SDR Service de Développement Rural (Polynésie française).
sédentaire (espèce ou taxon) Se dit d'une espèce dont les individus ne se déplacent que très peu. Antonyme: espèce migratrice.
Service du Patrimoine Naturel (SPN) Service commun du Muséum national d’Histoire naturelle. Vers le site web
service écologique (écosystémique) Avantages que l’Homme retire de la Nature. Généralement classés dans 4 catégories : services d'approvisionnement (ex : nourriture, eau, bois, molécule d'intérêt pharmaceutique, etc.) ; services de régulation (ex : régulation des inondations et des maladies, relative résilience des écosystèmes face aux catastrophes, etc.) ; services culturels qui incluent les bénéfices non matériels, les plaisirs récréatifs et culturels, et les valeurs esthétiques et services de soutien (cycles bio-géo-écologiques des éléments).
sex-ratio Proportion entre les mâles et les femelles au sein d'une population.
SHOM Service Hydrographique et Océanographique de la Marine.
SIE Système d'Information sur l' Eau.
SIG Système d'Information Géographique.
SINP Système d'information sur la nature et les paysages.
site de protection Endroit destiné prioritairement à la conservation d'espèces ou d'habitats sensibles.
Sites d’Importance Communautaire (SIC) Sites sélectionnés, sur la base des propositions des Etats membres, par la Commission Européenne pour intégrer le réseau Natura 2000 en application de la directive "Habitats, faune, flore". La liste nominative de ces sites est arrêtée par la Commission Européenne pour chaque région biogéographique. Ces sites sont ensuite désignés en Zones Spéciales de Conservation (ZSC) par arrêtés ministériels.
SOeS Service de l'Observation Et des Statistiques.
sous-espèce nominative (nominale) Sous-espèce qui porte le même nom que le nom d'espèce. Ex. Processa edulis edulis est la sous-espèce nominative de Processa edulis.
SPN Service du Patrimoine Naturel.
spontanée Se dit d'un taxon (famille, genre, espèce) poussant naturellement dans une région donnée sans qu'il y ait été introduit volontairement ou fortuitement par les activités humaines.
station type (localité type) Endroit où a été récolté le spécimen type (holotype ou lectotype) ayant servi à décrire l’espèce. Syn: Locus typicus.
Structure et fonction (habitat) Sens DHFF : rejoint la notion de qualité écologique de l'écosystème.
La structure recouvre les composantes physiques d’un type d’habitat. Il s’agira souvent d’espèces vivantes ou non, comme par exemple les coraux de certaines formes de récifs, mais cela peut aussi inclure des structures abiotiques comme le gravier dans les frayères.
La fonction (au sens fonctionnement) recouvre les processus écologiques (flux de matière) prenant place à différentes échelles spatiales et temporelles, et variant selon les habitats. Par exemple, la régénération des arbres et le cycle des nutriments sont des fonctions importantes dans les habitats forestiers.
subendémique Espèce qui ne se rencontre qu’en France ou dans une zone très limitée d’un pays voisin.
surpêche Prélèvements excessifs de spécimens ne permettant pas la reconstitution intégrale des stocks par les géniteurs.
synécologie La synécologie, ou écologie des communautés, est une sous-discipline de l'écologie qui concerne l'analyse des rapports entre des individus d'espèces différentes dans une communauté d'organismes vivants (ou biocénose).
synonyme Un nom qui décrit un taxon précédemment publié sous un autre nom.
synsystème Ensemble de la classification des communautés végétales (Phytosociologie).
syntaxon Un syntaxon est, dans la classification phytosociologique, une unité taxinomique (c'est-à-dire un groupement végétal) de rang indéterminé (association, alliance, ordre, classe et leurs sous-unités).
systématique La systématique est la science de la classification des taxons, via un système permettant de les dénombrer et surtout de les classer en les organisant dans un certain ordre, sur la base de principes logiques [source : Wikipédia, 02/01/2013].
Système d'Information Géographique (SIG) Un système d'information géographique (SIG) est un système d'information permettant de créer, d'organiser et de présenter des données alphanumériques spatialement référencées, autrement dit géoréférencées, ainsi que de produire des plans et des cartes [source Wikipédia, 02/01/2013]
Système d'information sur la nature et les paysages (SINP) Ce projet national, initié par l’Etat, est mis en œuvre au niveau de chaque région, dans le cadre d'un protocole national. Il a pour objectif de favoriser une synergie entre les acteurs de la biodiversité, et entre autres de faciliter les échanges de données entre ces acteurs, tout en valorisant leurs expertises. Le SINP répond ainsi aux problématiques posées par le sommet de RIO (1992), et aux obligations de mise à disposition des informations environnementales prévues par la directive européenne INSPIRE (2007). L'INPN est un des principaux outils de restitution des informations du SINP au niveau national et un producteur de référentiels pour le SINP (notamment le référentiel taxonomique TAXREF). Vers le site web
Taxinomie (taxonomie) La taxinomie est la science qui a pour objet de décrire les organismes vivants et de les regrouper en entités appelées taxons afin de les identifier puis les nommer et enfin les classer. Elle complète la systématique qui est la science qui organise le classement des taxons et leurs relations [source : Wikipédia, 02/01/2013].
Taxon Unité quelconque (famille, genre, espèce, etc.) de la classification zoologique ou botanique.
TAXREF Référentiel taxonomique de la faune, la flore et la fonge de France métropolitaine et d'Outre-mer, coordonné par le MNHN.
temps de résidence Temps écoulé depuis le moment de l’introduction d’un taxon dans une région.
TVB Trame Verte et Bleue.
UICN Union Internationale pour la Conservation de la Nature. (de l’acronyme anglais IUCN : International Union for Conservation of Nature and Natural Resources).
UPMC Université Pierre et Marie Curie.
Végétation La végétation est l'ensemble des plantes qui poussent en un lieu donné. Il ne faut pas confondre la végétation avec la flore qui est la liste des plantes poussant en un lieu donné (biotope). La différence tient essentiellement dans l'approche qui est faite, l'étude de la végétation se faisant sur la manière dont les plantes se regroupent entre elles. De la notion de végétation découle celle de paysage végétal. La flore aborde la composition d'une végétation sous l'angle des espèces végétales ou « taxons » qui la composent [source : Wikipédia, 02/01/2013].
Visiteuse (espèce) Espèce dont la présence est inhabituelle en France.
WoRMS World Register of Marine Species [répertoire mondial des espèces marines]. Vers le site web
WWF World Wide Fund [Fonds Mondial pour la Nature].
ZICO Zone d'Importance Communautaire pour les Oiseaux Sauvages.
Le terme désigne aussi Zones d’Intérêt pour la Conservation des Oiseaux (traduction de IBA, Important Bird Areas)
ZNIEFF Zone Naturelle d'Intéret Ecologique, Faunistique et Floristique.
ZNIEFF de type I Secteur de superficie en général limitée, défini par la présence d’espèces, d’associations d’espèces ou de milieux rares, remarquables ou caractéristiques du patrimoine naturel national ou régional.
ZNIEFF de type II Grand ensemble naturel riche ou peu modifié par l’Homme, ou offrant des potentialités biologiques importantes.
ZNIEFF-mer Zone Naturelle d'Intéret Ecologique, Faunistique et Floristique, en mer.
Zone de Protection Spéciale (ZPS) Site Natura 2000 sélectionné par la France au titre de la directive « Oiseaux » dans l’objectif de mettre en place des mesures de protection des oiseaux et de leurs habitats. La transcription en droit français des Zones de Protection Spéciale (ZPS) se fait par parution d’un arrêté de désignation au Journal Officiel, puis notification du site à la commission européenne.
Zone d'Importance Communautaire pour les Oiseaux Sauvages (ZICO) Zones établies en application de la directive CEE 79/409 sur la protection des oiseaux et de leurs habitats. Elles ont été délimitées par le réseau des ornithologues français sur la base des critères proposés dans une note méthodologique. Après validation, elles sont appelées à être désignées en ZPS.
Zone Naturelle d'Intéret Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) Lancé en 1982, l’inventaire des Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) a pour objectif d’identifier et de décrire des secteurs présentant de fortes capacités biologiques et un bon état de conservation.
zone protégée Surface bénéficiant de dispositifs réglementaires destinés à assurer la pérennité des espèces et des habitats.
Zone Spéciale de Conservation (ZSC) Zone constitutive du réseau Natura 2000 désignée par arrêté ministériel en application de la directive "Habitats, faune, flore".
ZPS Zone de Protection Spéciale.
ZSC Zone Spéciale de Conservation.