Logos SINP

Données d’observation sur les espèces - Validation

La validation des données de l’INPN

Les données transmises à l’INPN sont soumises à un ensemble de traitements et de contrôles.

Ces contrôles sont de 3 types :

  • Conformité

    La conformité désigne le respect des règles fixées dans le cadre de la mise en œuvre des formats standards de données et de métadonnées autant sur les aspects physiques que conceptuels (renseignement des champs obligatoires, format, utilisation des référentiels et des listes de valeurs/nomenclatures).

    Exemple : la date transmise est de type date norme ISO8601 comme spécifié par le standard d’échange. L’attribut X est renseigné avec des valeurs conformes à la nomenclature définie dans le standard dédié. L’attribut Y est renseigné avec le type d’information spécifié dans le standard (un nombre par exemple).

  • Cohérence

    La cohérence désigne le respect de la logique combinatoire des informations transmises au sein des données, au sein des métadonnées et entre les données et les métadonnées.

    Exemple : la date de début de l’observation est inférieure ou égale à la date de fin de l’observation.

  • Validation scientifique

    La validation scientifique consiste en des processus d’expertises visant à renseigner sur la fiabilité (désigne le degré de confiance que l’on peut accorder à la donnée). Ces processus font intervenir des bases de connaissance et/ou de l’expertise directe.

    Exemple :

    • la donnée d’Atrichum angustatum (Brid.) Bruch & Schimp., observée le 5 janvier 2015 et située sur la maille 10kmL93E077N634 présente un bon niveau de fiabilité au regard des éléments fournis et de la répartition connue. La donnée est probable.
    • la donnée de Tursiops truncatus (Montagu, 1821), observée le 3 aoùt 2014 sur le département de l’Yonne est considérée comme trop improbable au regard de l’aire de répartition connue et de la niche écologique du taxon. La donnée est considérée comme invalide.

On distingue :

  • La validation scientifique dite automatique qui consiste en une validation faisant appel à des résultats d’expertises préalables, (des référentiels, des bases de connaissances, etc.). Ce processus est réalisé de manière automatique (informatique) dans le cadre du SINP.

  • La validation scientifique dite manuelle (nonobstant le fait qu’une interface informatique peut être utilisée) qui consiste en une validation des informations faisant appel à une expertise directe (avis d’expert suite à l’analyse des informations transmises). Ce processus est réalisé par un ou des experts dans le cadre du SINP.

Les niveaux de validité retenus dans le SINP pour le résultat des opérations de validation scientifique sont les suivants :

Certain - très probable
Probable
Douteux
Invalide
Non réalisable
Non évalué

Documents et références :

Les règles et modalités de validation des données et des métadonnées dans le SINP sont définies par un groupe de travail dédié.

Consultez le guide méthodologique pour la validation des données d’occurrences du SINP.

Consultez la procédure nationale pour la conformité et la cohérence.

Consultez la procédure nationale pour la validation scientifique.